Aller au contenu

Blog collaboratif S'enflamme

  • billets
    10
  • commentaires
    23
  • vues
    268

Contributeurs à ce blog

À propos de ce blog

Feedbacks divers (jeux/films/séries/animés/musique...) de membres S'enflamme

Billets dans ce blog

Final Fantasy XV

« Un jeu pour les fans et les nouveaux venus... » C'est par cette phrase que démarrera chaque partie de Final Fantasy XV avant même le traditionnel logo de Square Enix (i.e SE) ou la page de menu d’accueil. Drôle de message, est ce que l'on veut nous convaincre de quelque chose ? La promotion du jeu nous l'aura dit longuement, ce Final Fantasy a été produit sur les cendres d'un plus ancien projet lié à la série Fabula Nova Crystallis (FFXIII et suite), et il aura fallut 10 ans pour nous sortir ce nouvel opus d'une des plus longue saga du J-RPG. Mon retour sur ce FF15 s'est basé sur la version « Edition Royale » qui contient le jeux de base (day 1), l'ensemble des DLC venant à compléter l'histoire et quelques ajouts plus mineurs de gameplay/cosmétique. Ce sera aussi la version définitive vue que la production a récemment indiqué qu'ils avaient abandonné la préparation des autres DLC annoncées et que l'équipe pour FF15 était dissoute. M'étant un peu renseigné sur les internets, j'ai commencé avant de lancer ma partie de regarder le long métrage d'animation FF15 – Kingsglaive (une sorte de pilote/épisode 0/préquel à l'aventure) : 1h50 d'animation assez magnifique, et plutôt sympa coté histoire (simplet mais honnête) qui permet de présenter cet univers mélangeant technologie contemporaine / magie / fantasy. Intéressant, nous sommes alléché par l'univers et ces enjeux. J'enchaine avec la mini série animée « Brotherhood Final Fantasy XV » 6 épisodes de 15 minutes servant à présenter le BG des 4 protagonistes de notre aventures. Nice. Bon jusqu'ici tout va bien, même si je ne suis pas forcément fan du cross-media (grosse mode chez SE ces derniers temps) avec toujours l'idée que si on le voulait on aurait pu grosso modo tout intégrer dans le jeux. Instant pitch de l'histoire : Le Prince Noctis (le héros de l'histoire) issue du petit Royaume d'Insomnia part en voyage accompagné de ses 3 amis et gardes du corps pour retrouver Dame Lunafreya, Oracle, pour l'épouser. Un empire expensioniste va passer par là et envahir Insomnia, mettant Noctis au rang de fugitif. Il devra retrouver Lunafreya et restaurer son Royaume. (bon jusque là ca ressemble à tout bon FF, on est un peu rassuré) Voilà, bon alors FF15 à mon avis ça vaut quoi. A noter en préambule : Métacritic : 77 *toussotte*pour faire simple on va commencer par lister ce qui va : concernant les graphismes : le moteur un peu vieillissant a encore de beau reste, et notamment loué pour sa gestion des lumières, les effets de lumières, de sorts ou d'effets (glace notamment) sont très beaux. La modélisation des personnage (surtout les principaux) est très fine, les visages notamment vraiment détaillés. La VF vraiment très travaillée, mieux que la V Anglaise, avec quelques voix célèbre dans le monde du doublage (dont Brigitte Lecordier) Un univers intéressant, il faut souligner le choix assez casse-gueule d'avoir fait une monde qui ressemble pour beaucoup au notre, très 21ème siècle. Sur ce monde y ajouter cette magie et technologie toute FF, compliqué, pas parfaitement maîtrisé mais intéressant. L'idée de base ce cette histoire même si pas très original (en tout cas très Shakespearienne donc finalement déjà vu 30 fois) mais peu exploitée dans le jeux vidéo. Adulte Les 4 héros, bien qu'en première approche assez caricaturaux, leurs échanges sont plutôt sympas, un des rares bons points dans la narration Les chocobos (:p ) Voilà c'est tout. Pour tout le reste, circulez y'a rien à voir ! FF15 c'est le jeux qui vous vend du rêve mais qui (pour citer Coluche) n'a pas un échantillon sur lui. Le premier point qui tâche, c'est bien évidemment que la narration est quasi inexistante, absolument pas maîtrisée, même Ridley Scott dans ses pires moments (désolé pour les fans de Ridley Scott) ne se rate pas autant. La liste d'incohérence, de pure « What the fuck » d'écriture qui ne va nul part est tellement longue qu'elle est finalement la nature même de cette histoire... un non sens. Quelque morceaux choisis : Pour réparer notre hors-bords (de luxe ok, mais sommes toutes très classique), nous avons besoin d'une pièce que ne se trouve nul part (??) et qui est fait dans un minerais ultra rarrissime : le mithril (??). Il faudra donc aller dans des ruines (en plus super gardé par l'Empire) pour trouver ce minerai. Tout ça pour une putain de pièce de hors-bords... on est gentil, ademettons, allons-y. Une fois le donjon vidé et le mithril trouvé la mercenaire qui nous accompagnai, prend l'initiative de nous rammenez en vaisseau à une ville proche (merci, c'est sympa ma grande, tape m'en cinq tu verras la fève!) et là BIM... fondu au noir, et une voix off qui nous dit « oh là là y'a un problème à la centrale » .. ?? et nous voilà donc sans plus d'explication 5 sec après, seul habillé en combinaison de cosmonaute anti radiation à chassez des monstres dans un réacteurs nucléaires. Bien évidemment sans explication. La scène (moins de 5 min) finie, on a droit à un petit merci et voilà … sans transition passons à autre chose. Alors que nous roulons sur une route vide (comme tant d'autre), un gars de l'équipe nous indique qu'il a eu des infos (on ne saura jamais comment) que la forteresse tenue par l'Empire là bas au loin est tenue par un Général qui a des infos « Super Importantes », on est pas chiant, on lance du coup une petite mission d'infiltration pour aller choper le gars. La mission réussit, et le Général capturé, nous sommes heureux de cette mission sans accro. Noctis se retourne donc pour passer un coup de téléphone (20 sec environ), en raccrochant nous apprenons que « ah ben pas de bol le Général s'est enfuit, on rien pu faire, c'est rageant », tu m'étonnes. Fin de la séquence, circuler, aller hop ! Donc voilà toute l'histoire est absolument construite par des ratons-laveurs sous LSD un jour de plein lune. Au bout d'un moment, perso j'ai arrêté de réfléchir et du coup les rares moments un peu maîtrisé sont tellements noyés par ce trop plein de foirage que ça déborde. Le méchant, est méchant (c'est déjà bien cela dit), finalement on se fout de savoir pourquoi. On finit par sauver le monde (je résume grossièrement pour ne pas spoiler), youpi, merci au revoir Bon 2ème point malgré ce que j'ai dit dans les bons cotés : le jeux est moche : les textures sont à la truelle, la direction artistique est très globallement aux oubliettes : des plaines rocheuses désertiques, quelques valons un peu forestier, rien de bien fantastique, à l'occasion une structure un peu originale mais pas de « woualala » qui sort. En tout cas on est que très rarement subjugué par ce qu'on peut voir, parce que il faut reconnaître : l'herbe, les autoroutes, les stations-services et les pilonnes électriques, ça ne fait pas bander grand monde. Toute l'énergie de la DA a été mise dans la création de la ville d'Altissia, franchement jolie là pour le coup mais bon vous n'y resterez que 20 min dommage. Le pire c'est qu'une idée du gameplay est d'allée prendre des photos de vues sympa... sauf que le plus souvent franchement les vues sont à chier. Pour aller avec la DA : le level design, globalement très pauvre, avec notamment des donjons couloirs, des maps pas très inspirés (et vide). Triste. Le gameplay : J-RPG oblige et FF en particulier on s'attend à un gameplay intéressant, on nous avait promis du renouveau sur ce 15ème opus. Les combats en temps réels sont brouillons, les PJ et PNJ se marchent dessus, la caméra n'est jamais à sa place. Il suffit de spamer la touche de frappe et éventuellement faire 2-3 galipettes pour s'en sortir. On boira 2-3 potions et hop c'est repartis. Tous les adages des anciens FF ont disparus, le pire affront étant la magie qui se limite à des grenades (frendy fire inclus … domage quand on ne commande qu'un seul des 4 guguss) de feu, foudre ou glace. C'est ennuyeux, rarement intéressant, souvent frustrant. Les autres guguss parlons-en. Nous sommes 4 dont un personnage (le plus souvent Noctis le héros) jouable. L'IA est assez aux fraises, et surtout le pathfinding oublié le long de la route : un ascenceur ou un excalier est souvent insurmontable pour vos compères (ce qui m'a fait pensé à Clap Trap dans borderlands pour ceux qui ont la ref) et vous vous retrouvez un peu plus loin seul face à une horde de monstre sans comprendre ce qui arrive (ils avaient pas trouvé comment monter les marches ces couillons). Encore un dernier point (après promis j'arrête) : les quêtes annexes. Toute la première moitié du jeux, on vous vend de l'open world. La zone est assez vaste, vide et les quêtes FedEx vont en effet pouvoir s'echainer à la pelle, du coup si vous avez du courage pour les quêtes sans intérêt vous aurez droit … à vous mordre les doigts car le jeux est tellement simple que trop leveller est la garantie de rouler sur le reste du jeux et un ennui mortel garanti. Les récompenses sont en plus globalement sans intérêts et n'apporte que peu de contenu sur l'histoire (faut quand même pas déconner). Alors la 2eme partie de ce FF est pour le coup un rail (au sens propre du terme on fait la moitié des derniers chapitre dans un train), on prend moins de risque mais à quel prix. Je m'arrête là sur les « petits trucs qui fâchent » la liste est longue. Je vous épargnes, les temps de chargements à rallonge / les déplacement sur la map pénibles / le campement. Les points de compétences peu utiles.       Voilà alors en conclusion, je ne vous dirait si je pense que FF15 est un bon ou un mauvais jeux. La question est plutôt : FF15 est il un jeu vidéo ? Personnellement je pense que non c'est au mieux une démo ou une pre-release payé à prix fort. Car le jeux était initialement à 60€ + 4-5 DLC toutes payantes (un comble ! Elles sont sensés combler les trous dans un jeux pas finit), au final le grand gagnant : Square Enix. Ayant acheter l’intégrale pour 14,99€ la pilule passe encore. Je crois que ce jeux est sorti uniquement pour absorber les investissements faits dessus depuis 10 ans... 10 ans ? Pour une démo de stagiaire ? Ouai 10 ans, mais ils ont fait quoi pendant 10 ans ?   Car en plus la concurrence sur le domaine du J-RPG est rude, et la série Final Fantasy n'est plus hégémonique. Ils avaient sortis 2 cartes jokers par le passé d'une part FF13-2 et FF13-LR pour s'excuser du FF13 puis le reboot de FF14 qui avait mérité cet effort réussit. SE nous montrait à l'époque qu'ils en avait encore sous le capot. Mais là, ils vont finir à des années lumières de la concurrence.   Mais alors, je m'interroge, comment ce jeu peut-il être aussi bien noté ? Car je ne vous cache si je me suis fait des ulcères à le finir c'est parce que je croyais naïvement qu'il y aurait une lumière, un moment de grâce quelque part. Que dalle mon vieux, monte là dessus tu verras la mer ! Gros travail marquetting pour attendrir une presse peu spécialisée ou trop tendre ? Honnêtement je ne sais pas. J'ai même vu des commentaires sur Metacritic de type qui n'aime rien dans le jeux mais qui met un 70 %. Hallucinant.   FFXV n'est pas « un jeu pour les fan et les nouveaux venus » c'est un objet fait pour les actionnaires et investisseurs de Square Enix. Passez votre chemin, je ne recommanderais pas ce FF même à mon pire ennemi.   (voilà désolé vous avez le droit de me détester pour cette page, bisou - Jon)    

Joneleth

Joneleth

 

Mon journal intime - Page 5

ºO•❤•.¸✿¸.•❤•.❀• ℓє ʆღµʀиɑℓ тʀєs ɨитɨʍє ∂'єʀєsтɨє •❀.•❤•.¸✿¸.•❤•Oº  - Page 5 - (♥‿♥) ... Cher journal, ... Coucou Journanal, mon cher Journanal qui m'a manqué fort fort de ouf.
J'ai constate que Maxi tuning était sale collant, j'en déduis que tu t'es gavé pendant les fêtes.
En vrai ça fait plaisir. 
Bon ça dit quoi?
Un mois bientôt que je t'ai pas parlé, que je t'ai pas écrit, que j'ai pas dit qu'est ce que j'avais sur le cœur. 
Comme tu le sais, j'ai passé les fêtes de fin d'années au ski, alors je vais forcément raconter mes aventures, mode posey.
Si tu veux bien, bien sur.
FDP. Bah c'était bien déjà y'avait de la neige quand on est arrivés. ❄️
Du coup c'était vraiment la magie de Noel même si hachmah j'suis pas chrétien je kiff en vrai.
A l'aise on c'est bien mis dans le chalet on a mis nos deux PerfectDraft OKLM.
On compteur vroum vroum, 2 fûts de Karmeliet, 5 de Stella, 1 bac de Duvel et 1 bac de Omer.
T'as compris l'idée, ne pas consommer local, jamais.
Après on avait pris aussi nos pommes de terre et notre viande, véridique. 
Premier soir bah on c'est posé la mifa, on a bu comme des trous puis on a dormi.  Le lendemain matin, j'ai été pecho mes skis de compétition.
Première fois que je ski d'ailleurs mais tkt j'paye mon backflip direct. 🎿 🏂 😎
Et là la semaine merveilleuse commence, avec des moments forts de chez forts, des truc incroyaux, j'te raconte.
Premier truc irréel, les traces dans la neige à côté de la terrasse. 😲
Moi même en vacances j'suis un survivant je tema tout mon environnement comme un chasseur Alpin. 
Du coup je constate vite que pendant la nuit y a un truc qui a rodé prêt de chez oim.
A la taille des empreintes, j'en déduis que c'est surement un animal de type terrestre, à pattes. 
👊 Je vais le chasser sa mère, peu importe à qui que j'ai à faire. 💪 Voilà, premier jour au ski, et la vie me met déjà un défis.
Traquez la bête, et si Dieu le veut, la manger pour le réveillon.
J'enfile un slip, monte sur la table, et devant tout les gens de la miff qui prenaient leur petit-dej' j'dis;
Moi, je vais vous chercher le repas sur ma vie, laissez moi deux jours, bisous.
Et voila que je m'étais engagé dans quelque chose de grand, de fort, de gigantesque.
Car oui, moi le non chrétien, j'allais symboliquement chercher le repas de Noël. 🎅 Et là Journanal, je sais que t'es en chaleur sa mère tu mouilles à l'idée de savoir comment je m'y suis prit. 
T'inquiète pas j'te dis tout t'es mon fréro. 
En vrai j'avais envie de skier et pas perdre mon temps à chasser les animals. 
Du coup j'ai été constate la bouffe du Sherpa, c'est un magasin de charclo tout pas propre à cause de la neige qui fond. 
La difficulté c'était de pas me faire niquer.
🐑 Fallait que j’achète un animal et que j'arrive à faire croire que c'est moi qui l'a tué. 🐘
C'était la première difficulté.
La deuxième, c'était de trouver un animal tuable à mains nus, avec la force de mes mains de bucherons.
Car oui j'avais pas d'arme, je prends jamais ma carbine en France, askip ils sont tendus avec ça.  J'me ballade dans le rayon viande animalière et là j'me fais agresser par un couple.
Direct il m'accoste moi d'un pas chassé j'recule et direct j'me met en garde hop hop. 
Qu'est ce que vous voulez les camemberts que j'leur dit.
Et là j'constate qu'ils ont une salope d'affiche pour pas qu'on mange de la viande. 
Putain ouais Journanal, j'suis tombé sur des Vegans d'extrémistes orient.
Ils me tendent un papier de merde en essayant de m'expliquer que le futur c'est les chicons et les endives. 
Là j'fais semblant de les écouter et discrètement je sors mon gilet jaune fluo que j'enfile comme un ninja.
D'un coup pendant que le sale hippie sort une vanne sur les haricots verts et que sa pouffe rigole, moi je gueule.
On m'agresse, ils veulent voler notre travail et me faire payer une taxe sur la viande que j'dis en criant.
Là y a tout le magasin qui tombent dans mon piège et commence à tabasser le couple de légumes.
La meuf hurle, le mec nous supplie d'arrêter, du coup j'calme les gens, mais pas trop. 
Y'avait même une mémé elle leur mettait des coups de sac sale en les insultants de fils de Macron toussa. 
C'était génial. 😂 Du coup quand j'ai calmé les gens, Bono et Yoko Ono ils étaient zaraf et plein de sang. 
Moi mode BG j'leur dis;
😎 Tu veux des légumes, continue et on vous nique jusqu'à quand t'es un légume. 😎
Là les gens ils ont applaudis de ouf ma punchline et le gérant m'a même dit prend ce que tu veux c'est pour moi frérot.
J'te raconterais la suite un jour mais c'est à ce moment précis que je suis devenu le leader des gilets jaunes de la montage. 
Du coup jean jambe les deux tas de merde et je continue mes courses.
Mais y a les CRS de la montagne qui ont été appelés et ils débarquent dans le magasin.
A mon avis y a un traître qui a du les appeler pour dire y avait bagarre. 🔫 CRS des montagnes les mains en l'air qu'ils me disent.
Direct ils braquent leurs armes sur oim et me demandent de me coucher au sol.
Ils avaient des gros calibres et des uniformes en pains d'épices.
Moi je savais pas quoi faire je voulais pas de problème avec la police française. 
En plus avec mon accent j'avais peur qu'ils me comprennent pas, j'avais peur de la bavure policière t'as vu.
Bah là Journanal, crois moi ou pas, j'sais pas ce qui m'a pris mais j'ai crié vive le porc. 🐽
Les flics ont baissés leurs armes et ont dit que c'était bon j'étais de la maison.
Quel soulagement... Alors dans le Sherpa j'commence à sympathiser avec les flics oklm.
Y en a un qui s’appelle Robert il était trop fort lui.
Y en a un autre qu'il s'appelle Fabrice lui jle kiff super souvenir surtout sa dentition impecable.
Bon y en avait un par contre Jordan un vrai connard super con sa mère ce batard il m'a fait penser à Kastiel direct.
Bref du coup les CRS ils m'ont invités à leur poste de police des neiges pour boire un génépi. 
J'accepte, par politesse et par respect pour la gendarmerie nationale.
🚨 Du coup je monte dans le combi mdr j'leur demande s'ils peuvent mettre la sirène et faire genre j'suis un criminel. 🚓
Ce FDP de Jordan il a pas voulut, boloss de première celui la je le retiens. 
Une fois au commissariat de la montagne on me fait rentrer tranquille puis Jordan il me dit va là on arrive avec le Génépi cousin.
Putain avec le recul que je suis naïf Journanal, j'ai pas été sur mes gardes. 
Accroche toi. 😞 En fait j'étais pas dans un commissariat à la neige, c'était un piège. 
C'était pas des vrais CRS non plus, j'te jure.
En vrai j'aurais du tilter sur l'uniforme en pain d'épice, il puait trop la contrefaçon chintok. 
En fait ces 3 connards c'était le daron de Bono, et le frère et le père de Yoko, les deux bouffeurs d'herbe du Sherpa.
Ils m'avaient kidnappés pour les venger, j'étais mal, très mal.
J'étais enfermé dans une pièce sans fenêtre, et j'ai entendu Jordan refermer à clé.
🍟 Tu vas mourir ici sale Belge, qu'il m'a dit...
Puis ils sont partis...
Moi fallait que je m'échappe, car j'avais toujours pas d'animal pour le repas de Noël.
Puis je risquais de mourir aussi. Je te raconte la suite une prochaine fois Journanal.
Ça fait beaucoup d'émotion pour moi.
J'pense à ça j'ai même pas pris la peine de te présenter mes vœux.
💵 Bah du coup je souhaite être riche gagner plein de sous. 💲
👙 Pecho un max de gow fraîche, aznrei si y a moyen déjà. 👫
 💘 Un signe du destin avec Kuyer. 👫
🙏 Et je souhaite que les kebabs restent les mêmes à vie inchallah. 🙏
Voilà.   Je t'adore.    😘   16/01/2019

Erestie

Erestie

Assassin's Creed - Origins

Ca y est c'est fait, c'est finit. 2018 aura été riche en émotion grâce aux jeux vidéo, grosse claque sur God Of War et voilà que je termine Assassin's creed Origins. J'avais aimé la vie d'Ezio (AC 2 / Brotherhood / Revelation), hypé par les retours sur cet opus et par l'univers de l’Égypte antique qui m'a toujours fasciné, j'aurais fait une grosse erreur que de ne pas mettre le nez dans ces Origines.   Méfiant c'est surement le terme que j'utiliserais le plus pour caractériser mon avis sur les productions Ubsisoft, une politique financière un peu agressive, un système de plate-forme lourd, des sorties de jeux souvent attives, mais quand même de très bonnes surprises. Et là il faut leur reconnaitre le travail fait, la qualité de recherche et de précision documentaire dans la création de cet open world se déroulant au crépuscule de la grande Égypte antique. Il faut aussi se rendre compte (si cela était encore nécessaire) du talent avec lequel ils intègrent dans les vagues de la Grande Histoire les aventures des héros de cette série : Ici encore une fois ils font mouche. Écriture maîtrisé, cohérente, toujours en créant ce lient étroit entre fiction et histoire. Chapeau. Un travail tout simplement Pharaonique (superlatif de rigueur, vous en conviendrez, mais tellement adéquat) ! Épisode du renouveau comme le disent beaucoup, il sera surement canonique tant les "Origines" du credo sont si bien amenées avec un final qui laisse la chaire de poule. Il est pour moi sûr que Bayek le Medjaÿ de Siwa et sa femme Aya vont marquer l'histoire du jeux vidéo. Bayek bien évidemment comme le grand héros et PJ de l'histoire mais aussi sa femme Aya, qui en creux, dans ses absences et ses rares moments en tant que PJ (quelques minutes) tient autant la star. Le credo ce n'est pas lui, ce sont eux. Une 3eme star ? l’Égypte de 50 av. J.C. On est loin de l'âge des grands Pharaons, la grande pyramide a déjà prêt de 2 500 ans (si si), nous sommes en fin du règne des pharaons grecs (les Ptolémée) et c'est bientôt toute la Méditerranée qui passera de l'hégémonie Grecques à la toute puissance Romaine (SPQR !). Et tout l'intérêt aussi de cette histoire c'est de voir les grands changement historiques de l'époque par le prisme de cette Égypte vieillissante, bien vu Ubi ! Passionnant. Et qu'elle est belle cette Egypte ! une DA sompteuse, une vie grouillante, une musique enivrante, le soleil, les mirages, le Nil... J'y ai passé 55 h, et je n'ai (contrairement à maître PPG) pas pu tout faire dans les missions et quêtes annexes, tant il y en a. Là je n'en pouvais plus alors que pourtant retourner dans ce monde si cohérent et beau me ronge déjà. C'est peut-être là que le bas blesse, trop long ? J'ai un peu le sentiment que la quête principale a été un peu tirée en longueur par quelques missions connexes peut utile. Mais bon passons. A part ça quels autres reproches ? Comme le dit PPG dans sa critique, un meta-plot (i.e l'animus, les moments à notre époque) toujours aussi peu intéressant voir franchement obscure. 2-3 défauts d'affichage (mais putain qu'est ce qu'on s'en fout !). Et oui conseil si vous débutez mettez le scalling de niveau, j'ai vraiment trouvé le jeu facile (et je suis pas un champion du hard-core gaming). L'essayer c'est l'adopter ! (proverbe pas du tout Egyptien). Grâce à Rê !        

Joneleth

Joneleth

 

BASTION

Jeux vidéo indépendant sorti en ... wahou ... en 2011. Bastion est un jeux d'action/aventure onirique développé par Supergiant Games qui ont aussi signé Pyre et Transistor. C'est l'histoire d'un gamin, appelé tout au long de l'aventure "le kid", cheveux blanc, foulard au vent, il se réveille. Le maison est dans le vide, entourée de rien et en pausant son pied sur le palier, les premiers mètres du sol vont apparaîtres, et voilà Bastion c'est littéralement le premier jeux vidéo qui se construit sous vos pieds, tout au long de l'aventure. Les niveaux vont ainsi apparaitre petit à petit, se former, dalle par dalle, planche par planche, car le Kid a hérité le droit de vivre dans un monde tout simplement détruit et en ruine. L'histoire va ainsi amener le kid dans un premier temps à reconstruire le Bastion (son QG) et avancer pour comprendre l'origine de l'effondrement de son monde pour mieux le soigner. Pour cela il s'armera d'une flopée d'armes (ça reste un jeux d'action hein) pour fouetter des esprits, des machines sordides et autres monstres à la gueule béante. Deuxième originalité, tout les faits et gestes (mais aussi ses pensées, car le Kid reste muet) seront racontés en temps réel par une voix off (personnifié par un vieux moustachu qui nous attend au Bastion). Ainsi on découvre une nouvelle zone, la voix off le commente, le kid est en difficulté sur un boss, idem etc etc... La direction artistique est au petits oignons, bien aidé par l'effet d'apparition du monde en direct sous nos pieds, les créatures évoluent et varient au cours du temps (la dernière partie est vraiment somptueuse), et coté sonore, la voix off est accompagnée par une superbe BO très originale mélangeant des thèmes mélancoliques et de western (si, si !). On oscille entre l'onirique, la fin du monde et pourquoi pas la psychanalyse(^^) En terme de jeux, le kid pourra s'équiper et améliorer ses compétences au bastion. Il devra s'équiper de 2 armes max et d'une compétence spéciale et hop c'est partie pour une nouvelle zone. Ces zones d'aventures sont à chaque fois relativement courtes (10-15 min grand max) avant un retour au Bastion pour en explorer une nouvelle. A cela on ajoute quelques mini jeux (basés sur l'entrainement de vos armes) et défis (arènes) pour compléter la trame principale. Pour les try-harder il est aussi possible d'augmenter la difficulté du jeux en priant des dieux (un peu chelou) dans une chapelle au Bastion offrant différent gains contre une hausse de la difficulté (ex : 2 fois plus de monnaie mais les mobs sont plus résistants etc.) : une bonne idée car le jeux n'est pas bien difficile et cette option permet d'apporter un peu de défis. Très accessible avec un gameplay simplissime (tapé / esquive ) chaque joueur trouvera le duo d'arme qui permet d'avancer le plus vite selon son style de jeux et les épreuves face à lui. L’histoire, qui sur la première moitié du jeux j'ai trouvé un peu redondante finit par prendre plus d'intérêt sur le 2eme moitié et prend plus de rythme. Bastion, est un bon jeux indépendant, pas exempt de défaut : il lui manque un peu de fond et d'histoire (même si elle m'a beaucoup, on aurait aimé en avoir un peu plus) et un gameplay assez simple qui peut manquer de variété si on ne fait pas l'effort de varier les sets d'armes. Les plateaux reste globalement assez linéaire on est pas ici dans un metroidvania loin de là à cela s'ajoute une difficulté de base faible (heureusement customisable via les dieux). Pour aventurier débutant ou poète en mal d'inspiration.  

Joneleth

Joneleth

Mon journal intime - Page 4

ºO•❤•.¸✿¸.•❤•.❀• ℓє ʆღµʀиɑℓ тʀєs ɨитɨʍє ∂'єʀєsтɨє •❀.•❤•.¸✿¸.•❤•Oº  - Page 4 - (♥‿♥) ... Cher journal, ... Salut Journanal, j'avais dit que ton blaze ça serait journal, mais désolé c'est pas assez intime.
J'espère que tu ne m'en voudras pas, et si ça peut te faire plaisir tu peux m'appeler ma couille. 🥜 
Je t'écris aujourd'hui le cœur un peu lourd 😥 parce que je vais devoir t'abandonner quelques jours.
🎅🎿🌲Oui Journanal, je pars demain au sport d'hiver. 🌲🎿🎅
Et comme je te connais pas depuis très longtemps je ne connais pas ta résistance au choc thermique.
Du coup je préfère pas prendre le risque de te faire souffrir dans des conditions climatiques extrêmes.
❤️ Tu me manqueras... ❤️ Par contre c'est frais on part à 3 caravanes pour faire du ski et boire des bières.
Mais t'inquiete, je suis pas fou, on ramène nos bacs, j'ai pris 1 bac de Jupiler, 1 bac de Duvel et 1 bac de Chimay Triple.
Normalement on tiendra les deux premiers jours, et pour le reste on verra sur place s'ils vendent autre chose que leur pisse de 1664, In Shaa Allah.
Pour manger, j'ai pris des Princes au chocolat et voila.  Parlant bouffe, t'as gouter la sauce que je t'avais laissé la dernière fois?
T'as kiffé fréro? Moi là ce soir je me fais une dernière frite Belge avant d'aller chez les Camemberts. 🧀
Après pour les soupers (là j'ai déjà perdu quelques baguettes avec ce mot mdr) on va faire nous même donc ça restera des plats Belges mais en France.
Une fois d'ailleurs j'ai été mangé dans un restaurant qui s’appelle la Parenthèse à Roubaix et direct j'ai pris une carbonnade flamande avec des frites.
Les mecs ils m'ont servis le plat avec full cannelle. 😤😡
Fdp ça a fini en bagarre générale on a maravé le serveur et le chef cuistot depuis le restaurant il s'appelle la Prothèse. Qu'est ce que j'dis sinon bah y'a Kuyerakafey😍 qui m'a parlé.
Au début j'tavais dis j'pensais que j'avais moyen, puis après j'avais dis que j'avais plus moyen, bah là maintenant je sais pas.
En plus y a Aznrei😍 j't'ai pas encore parlé d'Az ben non.
Là pareil ça fait genre 1 ans j'test des approches mais ça paye pas frère.
Je suis en pleine confusion dans ma tête, du coup je pense que prendre une semaine à la montagne michto ça va faire du bien à mon cœur et à mon cerveau.
Tu sais qu'on dit que le cœur a raison et que la raison a tord. 
🙏 Hamdoulilah 🙏 Voilà je stop déjà là j'suis en flemme en vrai et j'sais pas trop quoi te dire.
On se reparlera l'année prochaine en 2019.
Je te souhaite de bonnes fêtes Journanal.
Je vais te poser à côté de mon magazine Maxi tuning comme ça tu seras moins seul pour les fêtes.
Je vais l'ouvrir comme ça si tu veux le niquer vazy. 👉📰
Mais protège toi stp fdp.   Je t'adore.    😘   20/12/2018    

Erestie

Erestie

 

HLTB Ghost of a tale

Ghost of a tale, c'est un projet indépendant qui a pu être réalisé par crowdfounding et sorti en version définitive en 2018 après une vente en early access. C'est le jeux qui vous fera aimer l'indy games et qui vous fera dire que les AAA c'est du moisi en barre. Tilo la petite souris (que j'ai élevé an rang de perso le plus mignon de l'histoire du jeux vidéo avec Ori) est un ménestrel. Mais Tilo est au fond d'un cachot avec pour seul compagnon son luth et pour seul espoir de retrouver sa femme elle aussi emprisonnée... une clé et un message dans un bout de pain. Et voilà comme notre souris musicienne va se faufiler dans le donjon tenu par une garde de rat qui verra d'un mauvais oeuil ce petit rongeur se faufiler partout. Mais la flamme verte menace encore et toujours. Comment va-t-on s'en sortir ?? Un gameplay ultra simple basé sur un mix entre aventure / infiltration et point'n click. Un level design au petit oignon et une multitude de quête annexe qui vous poussera à aller fourrer votre museau dans tous les recoins, et même, si vous êtes une souris courageuse d'essayer de faire les poches des gardes. Peu d'indication dans les quêtes : on vous pousse à aller chercher l'info, à lire les documents, papiers et parchemins pour comprendre les énigmes pour trouver où sont cachés les objets utiles. Le tout agrémenté de texte d'ambiance, de dialogues savoureux et hyper fidèles en VF. Tout le long on tremble pour notre petit Tilo. Une DA absolument splendide et un univers qui rappellera la BD Les légende de la garde (de David Peteren) ou le Robin des Bois de Disney. Une animation fluide et détaillée. On y rencontrera des rats et des souris bien sûr mais aussi de la grenouille, des araignées, pies et des fantômes. On rajoute une belle ambiance musicale, agrémenté par les compositions de Tilo le ménestrel qui ne manquera pas une occasion pour sortir son Luth au cours de ses péripéties. Cette ambiance de conte met en beauté un univers qui reste dur, où l'on parle de la maladie, d'enfant décédé pendant l'hiver, de personnages secondaires complexes avec leurs regrets, leurs dilemmes, leurs secrets. Une écriture mature mais pleine de tendresse pour celui qui prend le temps de discuter avec les pnj. Bref j'ai vraiment adoré, c'est une petite perle qui se savoure minute par minute. Même si le gros des bugs ont été fixés, encore quelques soucis ponctuels, rien de bien méchant. J'avais ma petite larmiche à la fin. vivement la suite ... ou bien ... je peux peut-être le recommencer ? j'ai droit ?   Je suis Tilo la souris la plus mignonne du jeux vidéo.

Joneleth

Joneleth

Mon journal intime - Page 2

ºO•❤•.¸✿¸.•❤•.❀• ℓє ʆღµʀиɑℓ тʀєs ɨитɨʍє ∂'єʀєsтɨє •❀.•❤•.¸✿¸.•❤•Oº  - Page 2 - (♥‿♥) ... Cher journal, ... Ça fait presque deux semaines que je t'ai pas parlé, c'est parce que j'étais trop sale occupé.
Je vais te raconter tout ça, mais d'abord, faut que je vide mon sac.
Ouais mais encore avant, j'avais pensé à un truc.
Pour plus de familiarisation entre nous t'as vu, j'ai pensé à te donner un petit nom.
Parce que ouais, t'appeler "journal intime", ben ça fait pas très intime.
Du coup je vais t'appeler "journal". Déjà c'est plus court, puis c'est propre comme blaze.
J'avais pensé à Journanal mdr 😂, mais j'me suis dit que t'allais pas apprécier michto. 😯 Bref, revenons à nos moutons hallal, j'avais dit que je devais vider mon sac.
En fait j'ai eu une peine de cœur, j'suis pas une tarlouze t'sais quoi mais quand même.
J'sais pas si tu te souviens mais je t'avais parlé de Kuyerakafey 😍 et que j'pensais que j'avais moyen et tout.
Bah en vrai nan, tema le vent sa mère, j'crois que c'est mort.
J'ai pas eu de 06 ni de lettre d'amour ni de photo genre tu connais le bail.
Ma mère elle pense j'vais finir seul et ça l'inquiète faut marier les enfants.
Mais j'vais pas t'apprendre michto, on n'est pas né dans la dernière carvane.  Sinon j'avais dit quoi, que S'enflamme m'avait tej de mon rôle de modérateur sans aucun remerciement.
Bah du coup t'as Acri il a dit merci comme un boloss, ça ou merde c'est pareil quoi.
J'dis pas qu'il fallait faire un discours ou quoi mais la cagnotte Paypal wallah c'était le minimum.
Du coup je prend mes distances avec la communauté parce que déjà ils veulent pas jouer avec moi puis ils aiment pas McDo.
Tu veux j'fasse quoi avec des gens comme ça?
J'ai l'impression de parler à des FitGirls sa chatte, ça m'énerve.
😡😠🤬
Enfin comme j'ai déjà dit je les aime bien quand même.
Ouais on parlé McDo aussi, ben j'ai goûté Maestro Brutal Brutus, c'est vener mais c'est absolument à consommer sans crudité.
D'ailleurs je te fais mon top actuel lol. 🍲🥙🐑🐎🐮🐓🙏 Mon top actuel du McDonald's Belgique (pcq en France misquine ils ont que des burgers de merde mdr) 1. 
MAESTRO GENEROUS JACQUELINE (sa mère frère 🤩) 2. 
MAESTRO GENEROUS JACK 3. 
MCWRAP POULET BACON TRO BON REFAITE LE SVP 4.
LES CHICKEN WINGS ET TOUTES LES MERDES DU GENRE QUAND J AI FAIM VERS 16H OU 23h30 5. 
MAESTRO BRUTAL BRUTUS 999999999999999² de ses morts. 
MCCHICKEN VEGGIE POUR LES GROS FRAGILES (CERTAINS SFLM AIMERAIENT MDR)   Voilà comme ça tu sais qu'est ce que j'aime en ce moment.
Je prend jamais de menu parce que les boissons c'est sans alcool et moi je préfère boire une Chimay triple 🍺 en mangeant c'est mieux pour ma digestion.
Je suis content de partager mes goûts avec toi, c'est dommage que tu sais pas me dire les tiens.
Prochaine fois que j'me fait un Burger, je mettrais un peu de sauce sur une de tes pages pour que t'ai le gout.  Bon ça m'a donné faim tout ça du coup j'vais aller manger bientôt il est midi. Voilà j'ai tout dit pour aujourd'hui, à très vite mon cher journal.   Je t'adore.    😘   10/12/2018  

Erestie

Erestie

 

HLTB Amnesia : the Dark Descent

Amnesia : The dark descent. Bah tout est dans le titre. Un homme qui a perdu la mémoire (vous) va devoir se frayer un chemin dans un manoir et surtout sans ses sous-sols lugubres sans y perdre la vie ni sa santé mentale. Certains parlent d'un FPS, que nenni, c'est un point 'n click d'horreur et d'ambiance à la première personne. Le jeux comment d'ailleurs de mettre vos écouteurs et d'éteindre la lumière afin de magnifier l'effet...et croyez-moi, si vous êtes un être human normal vous allez flipper. Jeux de lumière, son, et surtout des trucs indicibles qui n'ont qu'une envie : vous croquer ; un bien bon mélange quant on sait que vous n'aurez rien ! Rien pour lutter face aux horreurs de ce manoir. Vous aller errer pour seuls amis des boites d'allumette et une lampe à huile car la lumière sera votre seule salut contre la folie (trop rester dans le noir va vous faire voir des choses, vous évanouir dans un bruit de larsen insupportable), le soucis c'est que votre seul moyen d'éviter les monstres du jeu sera de vous cacher dans l'ombre pour ne pas être vu. Cruel dilemme, non ? A cela d'ajouter quelques sujet bien gras sur le thème de la torture d'un coté et du non dit de l'autre, délicieux. Angoisse et énigme en hommage continuel à la série d'Alone in the Dark (notamment le 1er du nom). On découvre au cours de l'aventure nos origines, les enjeux et les raisons de cette folie. Le jeux se payant en plus le luxe de se permettre plusieurs fins alternatives. Le jeux est faisable en 5-6 h. Frissons inclus. A tester, à jouer, à frissonner !  

Joneleth

Joneleth

Mon journal intime - Page 1

ºO•❤•.¸✿¸.•❤•.❀• ℓє ʆღµʀиɑℓ тʀєs ɨитɨʍє ∂'єʀєsтɨє •❀.•❤•.¸✿¸.•❤•Oº  - Page 1 - (♥‿♥) ... Cher journal, ... C'est la première fois que je te parle, ça fait bizarre. Moi c'est Erestie, je suis Belge moitié Gitan moitié route, sur mon défunt de père. Qu'est-ce que j'aime dans la vie ben les jeux où il faut tuer des gens et que c'est dur, j'aime bien quand c'est dur. Sinon je suis assez passionné de nouvelles technologies dans les caravanes et j'aime bien Kendji ou les chanteurs Manouches. J'aime bien la bouffe en Belgique aussi, du mec qui pue la transpiration dans sa friterie au chef kebabier.🥙 Aujourd'hui je t'écris car j'ai le seum à cause de S'enflamme. Oui faut je t'explique, Senflamme c'est comme une famille, fin c'est ce qu'on dit mais en vrai c'est pas vrai. C'est des gens ils sont sur un forum et sur un truc pour parler et on joue ensemble. Je rentre pas dans les détails mais sache que y a beaucoup de prolos mdr. Du coup chez SFLM (c'est S'enflamme en a-b-g au cas où t'as pas compris cher journal) j'étais modérateur. C'était une grande responsabilité car je devais gérer ça en bon père de famille... Du coup qu'est-ce qui c'est passé là tout de suite y'a quelques heures? Ben on m'a tout simplement enlevé mon pouvoir de modérateur. Oui tu as bien lu, on m'a retiré ce pourquoi j'étais fait, ce pourquoi que je m'étais sacrifié depuis des jours. Et tu sais ce qui m'énerve le plus? C'est que les dirigeants de SFLM ils ont fait ça sans prévenir!!! Même pas un merci, un au revoir, un pot de départ ou une cagnotte Paypal... Nan, walou. 😤😡  Alors t'as constate je suis un peu remonté aujourd'hui, mais bon c'est la vie demain ça ira mieux Inch'Allah. Par contre point positif, ce matin dans la shoutbox (c'est un truc ou on parle entre nous et j'aime bien dire des bêtises mdr) j'ai parlé à Kuyerakafey, et j'ai été complimenté pour une photo que j'avais fait tout tout seul. Du coup ça reste entre nous mais en vrai j'pense j'ai moyen jsuis BG. 😎 Voilà j'ai tout dit pour aujourd'hui, à très vite mon cher journal.   Je t'adore.    😘   28/11/2018  

Erestie

Erestie

×