Aller au contenu

Feedback Red Dead Redemption 2

RpGmAx

92 vues

Après un mois intense dessus, voici enfin venu le feedback de Red Dead Redemption 2 sur PS4 !

Metacritic : 97%

Durée de vie moyenne : De 65 heures à 3 fois plus, en fonction de vos objectifs sur le jeu (juste l'histoire principale, des à côté ou encore le 100%)

Genre : Action-RPG en open world.

 


 

On se chauffe avec un petit trailer ?

 

Bon, sauf pour ceux ayant hiberné pendant de très très longs mois, difficile d'être passé à côté de la sortie de Red Dead Redemption 2 (RDR2) tant son attente était attendue par les fans de la licence mais aussi par une grande majorité des joueurs qui ont pu être hypés ces derniers mois avec des retours presse toujours unanime (GOTY tout ça tout ça...).

Perso j'avais rapidement joué au premier RDR mais là encore c'était à une époque où je n'étais ni jeu solo ni console, du coup j'avais pas poussé le truc bien loin.
Cela dit, depuis, tout ceci a changé et s'il y a bien un genre que j'affectionne tout particulièrement c'est celui de l'action-RPG en open world (raison pour laquelle je me suis éclaté sur les derniers Assassin's Creed par exemple) !

J'avais bien entendu précommandé le jeu, Rockstar oblige, j'étais assez confiant... Et c'était effectivement la meilleure chose à faire :D

Certes le jeu a sans doute était un peu surcoté par la presse, certes il est loin d'être exempt de défauts mais le reste est tellement bon et à des années lumières de ce que l'on nous a servi comme open world ces dernières années, que oui c'est clairement le GOTY 2018 pour moi !

Avant d'attaquer l'éternel récap des points positifs/négatifs, vu que c'est un peu la base de mes feedbacks, je vous propose un rapide synopsis perso pour ceux n'ayant rien du tout suivi au jeu et ne sachant rien d'autre que : "RDR2 c'est bon, mangez-en !".

Vous incarnez Arthur Morgan, hors-la-loi charismatique (enfin je trouve) appartenant à la bande de Dutch van der Linde, une sorte de leader utopiste n'acceptant pas les changements profonds de l'Amérique à la fin du 19ème siècle (le jeu se passe en 1899). Vous vous retrouvez donc au sein de cette bande qui tente d'échapper d'une part à cette modernité (pour retrouver l'esprit de l'ouest sauvage) mais aussi et surtout aux autorités suite à un gros braquage ayant mal tourné. Vous allez donc composer avec les différents membres de la bande pour mener à bien de nombreuses missions et tenter d'obtenir votre liberté (dans tous les sens du terme).

On évolue donc dans un univers dangereux et sauvage, composé de nombreuses bandes rivales, de chasseur de primes (que vous pouvez être vous aussi), de personnages farfelus et d'une nature qui ne pardonne pas !
L'aspect survie est relativement mis en avant et il vous faudra chasser, vous nourrir et ne pas faire n'importe quoi, surtout au début, car la mort est vite arrivée :mrgreen:

Voilà grosso modo le topo, difficile d'en dire plus sans spoiler mais ça vous donne une idée de ce que vous allez retrouver IG :)

On passe à la liste habituelle !

 


 

Points positifs

  • Tout simplement le meilleur open world jamais réalisé/rendu. Outre l'aspect visuel qui effectivement vous met une bonne claque, on découvre un monde vivant (mais alors vraiment) ou chaque personnage, même le plus secondaire, vis sa vie. C'est aussi un monde dans lequel chaque ballade à cheval apporte son lot de surprises !
    De plus tout semble parfaitement pensé/prévu par les développeurs, si bien que l'on se demande parfois si c'est bien un jeu ><
    Ce dernier hausse clairement le niveau et on a désormais un avant et un après RDR2 niveau open world, les prochaines sorties devront redoubler d'effort pour être à la hauteur car il va être très difficile de revenir en arrière après ça !
    A noter la présence de nombreux biomes (neige, marais, prairies, montagnes, déserts...) qui ont tous leur utilité et leurs attributs.
  • Graphiquement somptueux et bien optimisé, c'est dans le haut du panier en terme de rendu graphique, de DA et d'ambiance générale retransmise.
    Certains paysages donnent des frissons et on est souvent émerveillé par ce que l'on voit.
  • La bande de Dutch et ses personnages, on s'attache rapidement à ces derniers (ou pas...) et chacun a sa propre personnalité & son propre parler... J'ai rarement été aussi attaché à des personnages que dans ce jeu. Mention toute particulière à Sadie :wub:
  • Le scénario, lent à démarrer mais une fois pris dedans c'est difficile de décrocher et on est pris aux tripes, littéralement.
  • Les quêtes et l'écriture de ces dernières, elles sont parfaitement narrées et offrent souvent des passages mémorables !
  • La bande son, que ce soit les musiques nombreuses et toujours "lancées" au bon moment (mention spécial au petit "jingle" qui me fait penser à celui de South Park lorsqu'un épisode commence), les voix (doublages au poil) ou encore l'intégralité des sons d'ambiance qui permettent une immersion totale :D
  • La durée de vie (comptez à minima 65 heures et jusqu'à 3x plus suivant ce que vous comptez faire dans le jeu), vous en avez clairement pour votre argent et pourrez découvrir de nombreuses quêtes annexes disséminées aux quatre coins de l'immense map. De plus, la présence de nombreux défis, de nombreux objets à crafter/collectionner et d'une encyclopédie vous permettant de suivre tout ceci, augmentera de façon drastique la durée de vie déjà phénoménale.
  • La customisation de son personnage et de ses armes, c'est plutôt bien fichu et complet. Un bon point !
  • Le bestiaire, notamment au travers des très très très nombreux animaux (que l'on peut chasser/dépecer) ou encore des différentes bandes rivales.
  • Une liberté sans pareil, vous faites vraiment ce que vous voulez (et vos choix ont parfois des conséquences, à minima sur votre jauge d'honneur) et il est très facile (et conseillé) de se lancer dans des quêtes secondaires avant de continuer la trame principale. Libre à vous de tuer tout ce qui bouge, d'être un chasseur solitaire, un pécheur expérimenté, un braqueur de magasins, un trafiquant d'objets, de diligences ou de chevaux "volés"... Vous êtes libre de faire peu ou prou tout ce que vous souhaitez (ou presque, cf points négatifs) !
  • La vue cinéma vous permettant de faire un déplacement automatique jusqu'à un point (en cheval) tout en profitant du paysage et en lisant les nombreux dialogues présents dans le jeu.
  • La fin du jeu :wub:

 

Points négatifs

  • Le choix très étrange de proposer une définition de 1920 x 2160 pixels pour l'affichage 4K sur PS4 Pro. Par conséquent on double les pixels sur l'axe vertical mais pas sur l'horizontal, ce qui donne un jeu souvent flou (et quelques migraines ophtalmiques pour ma part les premiers jours). Dommage car il y avait d'autres possibilités pour obtenir un rendu plus propre, choix très étonnant donc... Le framerate en chie un peu aussi dans certaines grosses villes, ça reste parfaitement jouable attention, mais on sent que ça a du mal.
  • Les gunfights qui requièrent l'auto AIM. Sans ce dernier (activé par défaut) la visée est vraiment très mauvaise, sans doute ma pire expérience à ce niveau là (surtout quand on compare aux derniers AC pour lesquels c'est top). Et qui dit auto AIM, dit grosse perte d’intérêt, on auto lock et on remonte un peu pour viser la tête, pas super passionnant. C'est très dommage, surtout que cela ne vient pas de moi car c'est un sujet récurrent dans les tests et sur les forums, les joueurs sont unanimes pour dire que Rockstar est clairement mauvais pour tout ce qui est visée à la manette.
  • Les déplacements et la lourdeur des contrôles, là encore surtout lorsque l'on a fait AC récemment, on a l'impression de contrôler un convoi exceptionnel. On s'y fait petit à petit mais on le ressent quand même tout au long du jeu.
    Grosse lourdeur aussi au niveau du contrôle du cheval qui n'hésitera pas à se viander au moindre petit obstacle, autant parfois c'est réaliste, autant parfois on rage intérieurement (perso je riais comme un con à chaque fois mais bon).
  • Toujours en parlant de contrôle, il n'est pas rare d'effectuer une action non désirée, typiquement sauter à la gorge d'un pauvre mec qui n'a rien demandé alors que vous comptiez, par exemple, lui demander de vos emmener à un autre endroit en diligence.
  • L'impact trop important de la jauge d'honneur, les bonnes actions font évoluer la jauge vers le positif tandis que les mauvaises vers le négatif. On obtient des bonus lorsque l'on est en positif (de plus en plus en fonction de son niveau) voire même des missions qui ne sont pas affichées si l'on a pas un niveau d'honneur suffisant... Tandis qu'en négatif on obtient rien, tout en étant continuellement recherché par des chasseurs de prime (sauf si l'on paye ses primes, bien évidemment). Le jeu nous pousse quand même à aller du "bon côté" de la jauge et ça c'est dommage car ça a un impact sur sa liberté de choix.
  • L'absence de liberté durant les missions, autant on est très libre en dehors mais dès que l'on commence une mission il faut faire exactement ce qui est demandant sinon on recommence au dernier point de passage et ainsi de suite. Un peu dommage 😕
  • Des bugs, notamment de collision, j'ai eu des moment très drôles cependant (avec des envolées WTF) xD
    Après, devant l'immensité de ce que l'on peut faire en jeu, cela reste anecdotique.

 


 

Comme évoqué en intro, pour moi RDR2 est clairement le GOTY 2018 malgré les notes un peu surcotées côté presse, le jeu n'est pas parfait mais il offre une expérience open world sans pareille tout en s'accompagnant d'un scénario béton et d'un moteur graphique aux petits oignons, entre autre... Que demander de plus ?

Ah et il se paye même le luxe d'avoir un mode multi qui va cartonner (en bêta atm) et scénarisé lui aussi !

Bref c'est un jeu à faire, point. :D

 

De mon côté je touche à la fin, il me reste une quête à rendre pour un ultime trophée (soit 28/34 pour l'aspect solo), 2 espèces de poissons à pécher et je serai à ± 88% du jeu total. Le reste c'est du farm, les défis et les médailles d'or à obtenir dans les missions déjà faites... Sans moi donc (c'est un coup à se dégouter du jeu) ^^

 


Prochain jeu : Pas encore décidé, sans doute la trilogie Spyro...



9 Commentaires


Commentaires recommandés

Citation

Ce dernier hausse clairement le niveau et on a désormais un avant et un après RDR2 niveau open world, les prochaines sorties devront redoubler d'effort pour être à la hauteur car il va être très difficile de revenir en arrière après ça !

C'est marrant car il a été dit la même chose pour ZBOTW l'année passée du coup c'est qu'ils peuvent y parvenir ... :D

Pas mal l'avis en tout cas, merci pour le retour.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

C'est incomparable entre les deux, ZBOTW c'est vide de chez vide, tu es libre certes mais tu évolue dans un monde creux, du moins le peu que j'avais testé (toujours pas fait...). Les testeurs ont été tous foufous car c'était drastiquement différent des opus précédents, du coup pour eux c'était une révolution, mais y avait rien d'ultra novateur pourtant 😕

Là on a clairement quelque chose de vivant et de très différent de ce que l'on a pu connaître en open world.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pourtant ZBOTW est de loin l'open-world le plus novateur de cette décennie mais justement pour comprendre faut le faire. ;)

C'est peut-être pas aussi vivant qu'un RDR2 (déjà RDR était bien sympathique dans le style GTA au far west donc c'est toujours vivant) mais ça offre une liberté d'exploration qu'aucun jeu n'a réalisé jusqu'à présent. Et ça compte aussi dans un open-world (pour moi bien plus qu'un univers riche ou y a des barrières partout d'ailleurs).

Je te trouve dur avec un titre que tu n'as manifestement pas creusé très loin. 😕

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Bah tu le dis toi même, tu as une liberté totale mais à côté c'est relativement vide (moins vivant)... Ce que je dis aussi, non ? ;)

Puis tu prends les derniers AC, tu as une liberté sans pareille dans les mouvements, tout en ayant un monde plus fourni/vivant. Je verrai bien le jour où je me motiverai à le faire mais c'est quand même un avis partagé par mal de monde. Tout n'est clairement pas rose... (Comme pour RDR2 d'ailleurs hein)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Tu transformes allégrement mes propos pour qu'ils aillent dans ton sens quand même là ou t'as lu en diagonale ma réponse c'est pas possible autrement, je ne vois pas d'où tu sors mes propos.

Déjà que tu trolles gratuitement Zelda dès ta première réponse passe encore (chacun ses goûts) mais si tu as besoin d'interpréter mes propos ça n'en fait pas des arguments recevable, on dirait un comportement de fanboy.

Moins vivant ne veut pas dire vide et non Zelda n'est pas vide, il y a moins de faux PNJ qui ne servent à rien que dans un AC (le premier pour parler d'un épisode que je connais) où t'es noyé dans une foule useless qui sert autant qu'une forêt ou une rangée de pot de fleur. Y a peut-être moins de PNJ dans botw mais ils ont tous une utilité et y aura toujours une interaction avec eux qui fournira quelque chose. Après trouver moins de monde dans un jeu de ce type ne m'a jamais choqué plus que ça, dans un TES tu croises pas non plus un pnj au coin de chaque sentier, ça ne le rend pas vide pour autant.

Après je peux concéder qu'il y a beaucoup plus de narration environnementale dans BOTW et qu'il faut se laisser porter par les mystères et essayer de décoder ce qui est arrivé pendant notre absence, c'est une forme différente d'échange avec le joueur mais c'est présent quand même, c'est peut-être moins cinématographique qu'une troupe de pnj qui dansent autour du feu mais c'est pas moins intéressant pour autant et ça ne ruine en rien l'aspect open-world.

Par contre la liberté entière de parcourir toute la carte dès le départ par tout les moyens possible, y a aucun jeu qui permet ça, que ce soit RDR2 ou AC:O.

Et que ton avis soit partagé par d'autres ça n'en fait pas un argument d'autorité, vous avez raison de l'avoir, c'est votre droit mais pour le coup j'espérais un échange, pas une joute de "c'mon jeu qu'est plus mieux".

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 13 heures, Sarek a dit :

Moins vivant ne veut pas dire vide et non Zelda n'est pas vide, il y a moins de faux PNJ qui ne servent à rien que dans un AC (le premier pour parler d'un épisode que je connais) où t'es noyé dans une foule useless qui sert autant qu'une forêt ou une rangée de pot de fleur. Y a peut-être moins de PNJ dans botw mais ils ont tous une utilité et y aura toujours une interaction avec eux qui fournira quelque chose. Après trouver moins de monde dans un jeu de ce type ne m'a jamais choqué plus que ça, dans un TES tu croises pas non plus un pnj au coin de chaque sentier, ça ne le rend pas vide pour autant.

Je te parle des derniers AC et de RDR2 pour lequel justement tu as de la vie, notamment dans RDR2 qui est assez dingue à ce niveau (et c'est du jamais vu pour le coup). Mais tu n'y a pas joué, tout comme moi je n'ai pas assez poussé BOTW car acheté en même temps qu'Horizon Zero Dawn et jouer aux deux jeux en simultané était très difficile tant leur approche de l'open world était différente (et la prise en main plus intuitive sur HZD pour le coup, d'ailleurs c'est l'un des points forts du titre).

Certainement que BOTW a de grandes qualités, je te dis juste qu'elles ont été surcotées en partie car le jeu a été comparé à ses prédécesseurs, tout comme les feedbacks de RDR2 qui sont souvent bien trop positifs alors que tout n'est pas rose.
BOTW tu as une liberté totale, tu fais ce que tu veux, où tu veux, si tu veux aller tuer le last boss dès le début tu peux (encore faut il y arriver) mais à côté de ça tu as un monde qui n'est pas vivant. J'ai joué quelques heures, j'avais un cheval, je me suis baladé un peu partout et j'avais une impression de vide constant. Il y a quelques mois j'ai fait Shadow of the Colossus, cela m'a directement fait penser à BOTW vis à vis du vide omniprésent.

Donc oui tu es libre, plus que dans tout autre jeu, mais à côté de ça c'est plat, du moins c'est mon avis perso.

C'est le total opposé de RDR2, tu es bien moins libre, notamment au niveau de tes mouvements (ça fait d'ailleurs mal quand tu viens de te faire les derniers AC) mais à côté de ça tu as un monde vivant comme on en a jamais vu jusqu'à présent. Par contre tu peux bien explorer l'intégralité de la carte dès le départ, comme HZD.

Le next step serait donc de combiner les deux, ce que font en partie les deux derniers AC même si on est encore très loin du résultat (zones par niveau & co).
 

Il y a 13 heures, Sarek a dit :

Déjà que tu trolles gratuitement Zelda dès ta première réponse passe encore (chacun ses goûts) mais si tu as besoin d'interpréter mes propos ça n'en fait pas des arguments recevable, on dirait un comportement de fanboy.

Fanboy de rien alors, car je m'efforce à faire tous les open worlds possible de ces dernières années, du coup cela me donne matière à faire de nombreuses comparaisons.
Certains ont des points forts qui deviennent des points faibles chez d'autres et inversement. Dans le cas de Zelda le monde vivant n'est clairement pas son point fort, à contrario de sa liberté (de mouvement et d'exploration), c'est tout 😕

Edit : Un des premiers résultats Google avec une recherche Zelda BOTW empty world (Youtube est bien fourni aussi), ça résume parfaitement mon point de vue :

 

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Au moins je comprends déjà beaucoup mieux où tu veux en venir comparé à hier où j'avais l'impression d'avoir réveillé le kraken parce que j'avais dit BOTW :D

Je pense que ça peut venir d'une différence de goûts et de parcours sur différents jeux, cette nuance qui fera que tu mettras en avant des besoins pour que l'open-world soit bon alors que moi j'en mettrais d'autres.

Pour prendre un exemple récent même si je pense que les 2 derniers AC:O n'ont pas suivi cette tendance d'après les retours, les open-world d'Ubisoft ont toujours eu une fâcheuse tendance à être des parcs d'attractions déguisés, si on prend Ghost Recon Wildlands, sa Bolivie est magnifique, on peut parcourir la carte dans tout les sens, de tout les moyens possibles, mais au final on a une succession de POI façon GPS où il suffit de remplir les objectifs pour progresser, on perd pour moi l'aspect free-roaming et peut-être un peu sandbox que j'attends dans les open-world. Le jeu n'en est pas moins bon pour autant, mais autant au début tu trouves ça grisant, autant après ta 7ème cache de bandit t'as compris comment l'univers était pensé. Et c'est habituel chez Ubisoft, les premiers AC étaient comme ça, The Division également. Et après avoir passé 50h sur HZD j'ai aussi fini par ressentir ce même effet et j'ai tendance à me lasser dès qu'un jeu de ce genre me dit quoi faire et où aller.

A contrario et c'est peut-être sa plus belle force, un jeu qui ne me dit jamais ce que je dois faire, j'ai envie de le torturer pour qu'il me montre ce qu'il y a dedans et botw est complètement fait pour ça. Il ne foisonne pas de vie et quelque part son scénario l'explique (le monde est en péril quand même, c'est pas Martine à la plage), on a l'impression de revenir dans un monde abandonné (bon c'pas post-apo façon HZD mais y a un peu de ça mais avec l'esthétique Zelda évidemment), passé le premier chapitre qui sert de tuto et une fois lâché dans la nature, oui on peut monter sur un canasson et faire le tour de la carte et trouver ça complètement vide, y aura très peu de bourgade ou de ville comme dans un RDR remplit de pnjs, on est clairement pas dans l'esprit Rockstar (ou alors juste dans la partie campagnarde de certaines cartes des GTA) mais si on prend le temps de descendre du canasson pour aller chercher ce qu'il y a derrière chaque colline, le jeu se dévoile, il n'en sera pas beaucoup plus vivant (donc si pour toi c'est l'argument phare, effectivement il ne te plaira sans doute jamais) mais quand même plein de surprises (le jeu en déborde), pour moi c'est une friandise qui se renouvelle à chaque fois, ça me rappelle un peu la carte de Lineage 2 à une époque des MMO où on tout les sites n'avaient pas complètement balisés chaque contenu et où il fallait trouver certains spot par toi même, et par moment ça me rappelle ces aventures qu'on se faisait dans nos têtes à partir de rien, en se disant tout simplement "mais il y a quoi derrière cette forêt ? Je crois voir un camp, allons-y !". Peut-être que botw est plus poétique que vivant et qu'il demande du coup au joueur de se laisser porter, il faut donc prendre le temps de s'immerger dedans complètement au risque effectivement de passer à côté.

Je maintiens donc que si botw est incomparablement moins vivant qu'un jeu Rockstar ou un AC:O il n'en est pas pour autant vide ou creux. et encore une fois, ça ne le rend pas surcoté, ça ne rend pas les testeurs l'ayant acclamé débile, ça le rend différent, soit ça plait soit ça plait pas mais on ne peut pas renier l'entièreté des retours positifs voire enthousiastes qu'il a eu sous prétexte de ne pas l'avoir apprécié soit même. J'espère que le jour où tu souhaitera le faire tu seras dans le bon contexte pour l'aborder et le voir comme moi je le vois, ta partie n'en sera que meilleure. ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ah mais je sais d'avance que j'apprécierai, lorsqu'un jeu ne brille pas sur l'un de ses aspects (le côté vivant donc là) j'arrive tout à fait à en apprécier les autres ;)
Un peu comme un jeu t'arrache les rétines (coucou Nier Automata qui te fait faire un bon retour en arrière côté technique) mais qui propose une histoire/un gameplay ou d'autres éléments qui font que le jeu est bon et que tu accroches.

J'essaye justement de toucher à tout (on le voit dans mes feedbacks), du jeu "poétique" au truc bien bourrin, du jeu où t'es un peu paumé au jeu où t'es guidé du début à la fin. Du coup je prendrai le jeu comme il doit être pris, raison pour laquelle je n'avais pas pu le faire en même temps qu'HZD, c'était pas le bon moment :p

Par contre je maintiens que ce jeu et RDR2, ont été surcotés. Ils apportent chacun un gros plus à leur niveau mais quand tu vois les 20-21/20 de Zelda ou des feedbacks sur RDR2 qui ne mentionnent ni la lourdeur des déplacements (même si pour le coup on s'y fait) ni la visée exécrable (ça par contre...). Je me dis que pas mal de feedbacks ont été trop positifs et que cela donne des jeux surcotés. Ils sont bons, très bons même, mais pas parfaits (en même temps ceci n'arrivera probablement jamais) 😕
La preuve, si tu te fais RDR2 après Zelda BOTW tu vas déchanter sur la liberté de mouvement mais être aux anges face à tant de vie (et d'imprévus), l'inverse est vrai aussi.

PS : AC Odyssey a cassé un peu le code habituel des jeux Ubi, même si on retrouve des PoI à foison (bien trop même), le mode explo apporte une touche de RP et casse l'éternelle ouverture de map, "OK c'est ici, go !".

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je pense qu'il ne faut pas voir le 20/20 comme un jeu sans défaut mais comme un grand cri d'amour ou comme un tampon pour dire "oh ça c'est de la bonne came". C'est clairement pour dire "là on est dans le top des meilleurs jeux et on a pas d'autre moyen de le signifier qu'en lui mettant cette note".

De toute façon je lis JVLeMag et ça fait longtemps qu'ils ont arrêté la notation à chiffre pour cette raison justement.

Mais c'est plus marquant sur les gros jeux cette tendance à se souvenir qu'ils sont sur-côtés parce qu'à la sortie d'un Endless Space 2 j'ai vu des critiques dithyrambiques sur la qualité incroyable du nouveau 4x d'Amplitude, ce jeu était bugé jusqu'au trognon, comment ne pouvait-il pas l'avoir vu ou au moins le souligner ? Pas une seule ligne pour dire "bon par contre c'est pas encore stable sur certains aspects mais on sait que ça passera avec les patchs", c'était pourtant une belle catastrophe avec la moitié des quêtes qui plantaient, des combats qui déconnaient, etc. J'allais sur le forum G2G d'Amplitude, y avait des retours de bugs par palette de 100 tout les jours.

On dirait que la presse à tendance à ne plus trop en parler (peut-être qu'ils ne peuvent pas trop froisser les éditeurs, j'aimerai pas toujours être à leur place ^^).

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×