Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 17/01/2019 dans toutes les zones

  1. 3 points
    Je vais essayer de retracer l'histoire de The Division pour ceux qui commenceraient la licence par le 2. Ou tout simplement pour rafraîchir la mémoire à ceux qui ne se souviennent plus trop de quoi ça parle. Je n'ai pas la prétention de tout connaitre et j'ai surement fais des erreurs. Je tiens par avance à m'en excuser mais sachez que dans l'ensemble, je dois pas être tomber trop mal. Il y a bien sûr des sous-intrigues qui ne sont pas abordées ici. Du 22 au 23 juin 2001 : Opération DarkWinter : simulation d’une attaque biologique à grande échelle sur le sol américain avec effondrement des principales infrastructures gouvernementales. Le résultat de la simulation montre que le pays à 100 % de chance de s’écrouler. Chaque agence gouvernementale étant dépendante d’une autre. Une solution est alors développée pour remédier à cela. Le 4 mai 2007 : Création de la Strategic Homeland Division, communément appelée la Division, dont le déploiement est prévu par la directive 51. Directive ne pouvant être mise en place que par le président en personne. Ce sont des agents civils recrutés parmi la population sans prérequis de religion, d’ethnie, ou parti politique. Le seul critère de recrutement est un patriotisme sans borne limite fanatique. Ces agents sont au-dessus des lois et ont les pleins pouvoirs. Ils ne doivent rendre des comptes qu’au président. Ils ne dépendent d’aucune autre agence. Leur indépendance leur permet d’agir même en cas d’un DarkWinter. Leur seule mission est de rétablir l’ordre établi en usant de tous les moyens et ressources à leur disposition. Ils sont « agents dormants », jusqu'à leur activation et redeviennent civils après leur mission. De 2007 à 2015 : Vitaly Tchernenko est un célèbre virologue russe travaillant sur le séquençage des virus particulièrement celui d'Ebola. Il cherche à rendre moins létal ces derniers en déterminant quels gènes neutraliser. Gordon Amherst travail pour le Département de Contrôle des Épidémies. Il prend contact avec Vitaly Tchernenko pour lui apporter son aide dans ses recherches. Grace aux connaissances de Vitaly Tchernenko et à l’accès aux différentes souches de virus par Gordon Amherst, ils vont séquencer les virus les plus mortels de la planète. Ils constituent alors une bibliothèque informatique de tous ces ADN. Même si les intentions de Vitaly Tchernenko sont louables, celles de Gordon Amherst sont beaucoup plus sombres. Celui-ci est dégoûté par l’espèce humaine et son attitude envers la planète. Son travail au sein de la DCE lui fait prendre conscience que chaque maladie « vaincue » par l’Homme est une chance de moins pour la nature de « redistribuer » les cartes. Novembre 2015 : Gordon Amherst invite Vitaly Tchernenko à New-York au Sinaï-Hospital pour présenter leurs travaux lors d’une conférence sur les épidémies organisée par le DCE. Il récupère tous les travaux fait par Vitaly Tchernenko prétextant de vouloir préparer leur intervention lors de la conférence. Gordon Amherst crée une imprimante 3D à protéine capable d’imprimer littéralement des cellules à base d’ADN. Il se sert des travaux de Vitaly Tchernenko pour mélanger l’ADN des virus les plus mortels de la planète avec celui de la variole. Un sommet de l’ONU se tient au siège des Nations Unis dans la même période. Le 27 Novembre 2015 - Le Black Friday: D'une manière inconnue (c’est la sous-intrigue d’April Kelleher qui se poursuivrai dans The Division 2), Gordon Amherst infecte une grosse partie des billets de 100$ mise en circulation pendant le Black Friday. Il se contamine volontairement en allant faire des achats à l’Emporium de Broadway, centre commercial pris d’assaut ce jour là. Du fait de la contamination des billets de banque, ce virus sera appelé plus tard le poison vert. Du 30 novembre au 1er décembre 2015 : Une épidémie de grippe semble se propager parmi la population. Les autorités sanitaires ne sont pas inquiètes. Du 2 décembre au 3 décembre 2015 : La panique gagne du terrain devant la contagion qui prends de l’ampleur. On ne dénombre pas encore de mort mais les symptômes empirent chez les malades. La CDE cherche à comprendre ce qui se passe. La population commence à fuir l’île de Manhattan. Des manifestations commencent à s'organiser et la tension monte au sein des civils. Les grosses sociétés de Wall Street engagent le Last Man Battalion, un groupe para-militaire pour assurer leur sécurité devant l’instabilité de la situation. Le LMB est commandé par le colonel Bliss. Au 2 décembre, on estime que 48 % de population de Manhattan est infectée. Le 3 décembre, la Joint Task Force est crée. Elle regroupe toutes les forces de sécurité présentes sur place : policier, militaire, pompier, etc... La télévision et internet sont coupés. Le 4 décembre 2015 : Le gouverneur déclare officiellement la mise en quarantaine de l’île. Vitaly Tchernenko est mis au secret à l’ambassade Russe. Étant un éminent virologue, les Russes veulent le garder de leur coté si le virus contaminait le reste du monde. Le 5 décembre 2015 : Les premiers malades arrivant dans les hôpitaux sont traités pour une grippe virulente mais les soins prodigués sont inefficaces. Le 6 décembre 2015 : La Catastrophic Emergency Response Agency établit sa base d’opération dans l’Office des Postes à Hudson Yars. Les services d’urgences sont débordés et personne ne sait à quoi ils doivent faire face. Le 7 décembre 2015 : La garde nationale est mobilisée et se rends à New-York La CERA identifie le virus comme étant une souche de la variole. Ordre est donné de vacciner tous le monde, infecté ou pas. Mais la variole ayant disparue depuis des décennies, les vaccins sont vieux ou inexistants. Le 8 décembre 2015 : La Garde Nationale boucle Manhattan. Les ponts sont fermés, les gardes côtes interceptent les bateaux qui tentent de passer par le fleuve. La Garde Nationale tire à vue sur les civils qui tentent de sortir de la ville. Du 8 décembre 2015 au 11 décembre 2015 : La CERA et la JTF gardent la ville sous contrôle. Ils agissent conjointement avec le LMB qui garde le contrôle de Wall Street. Les infrastructures civils sont réquisitionnées pour assurer la continuité du service public. Vitaly Tchernenko veut aider la CERA mais les autorités russes refusent. Il s’inquiète pour son ami Gordon Amherst, n’ayant aucune idée de la responsabilité de ce dernier. Le 11 décembre 2015 : On dénombre les premiers morts. Le taux de mortalité est presque de 90 %. On estime le nombre de mort à 10 000 le premier jour. Le femme de Joe Ferro est parmi les premières victimes après avoir été renvoyée plusieurs fois de l’hôpital. Le 12 décembre 2015 : L’anarchie et la panique s’installent. Les hôpitaux et les centres de soin sont pris d’assaut par des émeutiers. Les centres commerciaux et les logements sont pillés. Joe Ferro, commence à créer les Nettoyeurs. Ils se rendent compte que la CERA est impuissante. Pour protéger le reste du monde, ils veulent contenir le virus sur Manhattan. Ils purifient par le feu tous les centres d’infections. Le 13 décembre 2015 : Toutes les morgues sont pleines. La CERA et la JTF entassent les morts dans le métro et autour de Central Park dans de gigantesques fosses communes. Devant la mortalité du virus, la construction de la Dark Zone commence pour isoler ces charniers. Le 14 décembre 2015 : Au vu du manque de personnels et l’impuissance des services médicaux, les hôpitaux ferment. Laissant la population se débrouiller seule. Les membres des services pénitencier commencent à manquer, par désertion ou tuer par le virus. Le risque d’émeute au sein de la prison de Riker’s Island augmente de jour en jour. Le 15 décembre 2015 : La famine gagne la population, les civils mangent pigeons, rats et animaux domestiques. Les morts continuent d’augmenter. Le 17 décembre 2015 : La situation se stabilise. La Dark Zone est finie, et tous les efforts de la CERA et de la JTF sont concentrés là-bas. Tous les personnes malades sont envoyées dans la Dark Zone pour y être soignées. Les Nettoyeurs continuent à s’organiser et à se confectionner des équipements adaptés. Le 18 décembre 2015 : L’armée n’envoie plus de renforts sur Manhattan. La directive 51 est activée et la 1er vague est envoyée. Du 18 décembre 2015 au 23 décembre 2015 : La Division assure la sécurité dans la Dark Zone et lutte contre les émeutiers et les Nettoyeurs. La Division apporte énormément de matériel SHD dans la Dark Zone pour aider la JTF et la CERA à lutter contre le virus. La prison de Riker’s Island est laissée pour compte et Larae Barrett commence à organiser une émeute en séduisant le directeur de l’établissement et en regroupant les prisonniers sous sa coupe. Le 23 décembre 2015 : Toutes communications avec l’extérieur sont coupées. La CERA avoue son impuissance à endiguer le virus et se retire de Manhattan. La JTF et les Agents de la 1er vague sont abandonnés sans aucun ordre de replie. La Dark Zone prends officiellement le nom de « Dark Zone ». Alors qu’Aaron Keener, un agent de la 1er vague, essaye de sauver un groupe de civil de la Dark Zone, ils sont pris en chasse par des émeutiers. Il demandera des renforts à la JTF, qui lui seront refusés suite au manque de moyens et à la panique générale. Vitaly Tchernenko est « oublié » par les autorités russes au moment de l’évacuation car il avait été caché dans le métro en attendant le retrait de la CERA. Le 24 décembre 2015 : Les prisonniers de Riker’s Island s’évadent. Ils tuent tous les membres de la JTF sur l’île. Après que le directeur est fournit une barge à Larae Barrett pour traverser le fleuve, celle-ci le tue également. Apprenant l’évasion massive de Riker’s Island, le gouvernement fait bombarder les ports et couler les navires par l’aviation pour contenir les évadés sur l’île de Manhattan. Du 25 décembre 2015 au 6 janvier 2016 : Les Rikers s’installent dans la ville et rassemblent tous les gangs sous une seule bannière. Ils traquent et tuent la JTF et les Agents de la 1er vague. Le LMB trahit la JTF et tente de reprendre la ville par la force. Le LMB établie sa base au siège des Nations Unis, forçant le conseil de sécurité à se réfugier dans un bunker. Ils serviront d’otages au LMB. Les Nettoyeurs construisent une usines de Napalm et brûlent tous les personnes qu’ils rencontrent. Au 31 décembre le nombre de mort s’élèverait à 300 000, la rumeur prêtant que le président des Etats-Unis serait mort du poison vert lui aussi. Vitaly Tchernenko commence à décoder l’ADN du poison vert en se servant des serveurs de l’ambassade. Aaron Keener est le seul survivant du groupe qu’il escortait. Il les a tous vu mourir sous ses yeux. Il refuse de croire que le gouvernement en qui il avait toute confiance ait pu les abandonner. Abandonner autant de civil et d’Agent de la Division à une mort certaine dans la Dark Zone. Il comprends alors que la Division ne fonctionne pas, que le gouvernement est impuissant voir que le Système entier s’est effondré. Il décide alors d’appliquer la loi du plus fort et commence à rechercher les Agents de la 1er vague qui ont survécu. Une partie choisissent de vivre clandestinement dans la Dark Zone et de vivre du marché noir. Une partie accepte de suivre Aaron Keener et le rejoigne dans sa rébellion. Ceux qui refusent sont simplement abattus. Aaron Keener continue malgré tout sa mission consistant à découvrir l’origine du virus. Il veut récupérer la formule pour en faire un moyen de pression sur les gouvernements. Il en déduit que seul la Russie et le CDE possèdent des souches de variole. Il apprends que justement Gordon Amherst et Vitaly Tchernenko sont tout les deux présents en ville. Ne croyant pas en une coïncidence, il décide de partir à leur recherche. Sachant que sa marche de manœuvre est limitée au milieu de toute ces factions. Il va jouer triple jeux. Il va d’abord contacter Joe Ferro et ses Nettoyeurs pour connaître les premiers foyers d’infections en échange des coordonnées des lieux où les réfugiés se rassemblent. Il pourra ainsi localiser l’appartement de Gordon Amherst. Il va ensuite contacter Larae Barrett et ses Rikers pour leur fournir des armes et des renseignements sur les agissements des Nettoyeurs. Il aura ainsi le champ libre, le temps que les deux camps se fassent une guerre de territoire. Ayant besoin de moyen militaire, il finira par apporter son soutien et les Agents de la 1er vague au colonel Bliss pour qu’il extermine les Rikers, qui sont que des criminels en fuite à ses yeux. En échange, il obtiendra en cas de besoin, les hommes et le matériel du LMB. Maintenant qu’il a réussi à monter les 3 factions les unes contre les autres, il a le champ libre pour enquêter. Le 6 janvier 2016 : N’ayant plus de communication avec Manhattan depuis le 23 décembre, la seconde vague est activée. Le jeu commence pour nous. L’histoire principale du Jeu : Faye Lau et Nous devons rejoindre un colonel chevronné de la Division pour remettre de l’ordre et sauver ce qui peut l’être. Aaron Keener, qui n’a pas encore finit de localiser Vitaly Tchernenko et Gordon Amherst, veut gagner du temps et utilise un missile sol-air du LMB contre notre hélicoptère. Tuant le commandant de la Division et blessant gravement Faye Lau. Le colonel Bliss commence à douter des intentions d’Aaron Keener suite à l’utilisation d’un de ses missiles sur un colonel de l’armée. Nous débarquons sur l’île de Manhattan et nous commençons par reprendre la base d’opération dans l’Office des Postes à Hudson Yars. Celle-ci avait été abandonnée par la CERA et la JTF. Nous délivrons Jessica Kandel, qui tient un hôpital de campagne au Madison Square Garden. Elle s’occupera de l’aile médicale. Nous délivrons Paul Rhodes, qui a fuit le LMB devant les agissements de Bliss, il est retranché dans la morgue du métro. Il s’occupera de l’aile technologique. Nous aiderons Ray Benitez, chef de la JTF qui défend le checkpoint du tunnel Lincoln contre des émeutiers. Il s’occupera de l’aile sécurité. Nous mènerons l’enquête à l’Emporium de Broadway pour découvrir que le virus est bien partie de là. Nous sauverons les réfugiés du camp de l’Hudson pour comprendre que le virus a été crée artificiellement. Nous rétablirons le courant dans Time Square pour stabiliser le réseau électrique. Nous découvrirons dans l’appartement de Gordon Amherst, les preuves de sa culpabilité. Il sera alors temps de reprendre le contrôle de la ville et tuant les leaders des différentes factions. Joe Ferro sera abattu dans son usine de Napalm que nous ferons sauter par la même occasion. Nous tuerons Larae Barrett au centre d’événement de Lexington où elle torturait et tuait des membres de la JTF. Devant nos succès, Aaron Keener décide de nous tendre un piège dans l’académie de police. Nous arriverons à tuer l’Agent de la 1er Vague venu nous éliminer et nous découvrirons ce qui est advenu de celle-ci et de sa trahison. Les Rikers qui avaient pris possession de la centrale électrique de Warren Gate seront délogés, les empêchant ainsi de faire sauter la moitié de la ville. En voulant rétablir les relais de communication sur les toits, nous découvrirons un message de Vitaly Tchernenko à l’intention de la JTF et de la CERA. Il a des informations sur le virus et veux nous aider. Au cours de la mission, nous apprendrons malheureusement que le LMB et Aaron Keener ont triangulé sa position grâce à son message. Un course contre la montre s’engage entre Aaron Keener et Nous. A celui qui mettra le premier la main sur Vitaly Tchernenko et ses informations sur le virus. Malheureusement, le consulat russe est en plein territoire sous le contrôle du LMB. Nous commençons alors le démantèlement du LMB en coupant leurs communications au tunnel du Queens. Ensuite vient le tour de leur arsenal situé à Grand Central Station qui sera récupéré pour la JTF. Nous arrivons au consulat russe sur les talons du LMB. Après s’être frayé un chemin, nous découvrons la salle des serveurs et le travail de Vitaly Tchernenko depuis la mise en quarantaine de la ville. Nous nous faisons voler les données par un Agent de la 1er vague qui détruira les serveurs par la même occasion. Nous finissons par localiser Vitaly Tchernenko qui s’est enfermé dans une panic-room. Il accepte de collaborer mais se fait kidnapper par l’Agent de la 1er vague. La vanité de ce dernier sera notre planche de salut. Après avoir exfiltré Vitaly Tchernenko, il obtient l’autorisation d’Aaron Keener de voir « ce que vaut cette deuxième vague ». Après sa mort, nous récupérons sa montre SHD contenant tous les travaux volés précédemment. La montre SHD contient le séquençage du poison vert effectué par Vitaly Tchernenko via les serveurs du consulat. Nous pouvons commencer à élaborer un vaccin. Il est temps d’en finir avec le LMB et Aaron Keener. L’assaut est donné sur le siège des Nations Unis. Pendant l’assaut, Aaron Keener obtient la collaboration de Vitaly Tchernenko en menaçant de faire sauter le bunker du conseil de sécurité. Celui-ci lui révèle l’endroit où il a remis ses travaux à Gordon Amherst en arrivant à New-York. Aaron Keener tourne sa veste une dernière fois et donne l’ordre à tous les Agents de la 1er vague de déserter le LMB, les laissant seul face à la JTF et à Nous. Le colonel Bliss tentera de s’enfuir en hélicoptère mais celui-ci sera abattu par nos soins. Épilogue : Nous recevons un signal d’Aaron Keener, nous donnant rendez-vous dans l’appartement où Gordon Amherst a conçu le poison vert grâce aux travaux de Vitaly Tchernenko. L’appartement est vide, nous trouvons seulement le cadavre de Gordon Amherst, mort par son propre virus. Aaron Keener nous a laissé plusieurs échos en témoignage de son respect à notre égard pour avoir accompli ce que lui et la 1er vague n’ont pas réussi à faire. Ramener l’ordre sur l’île. Il nous explique aussi ses intentions futurs. Il a récupéré l’imprimante 3D ainsi que « le livre de recette » de Gordon Amherst. Il retient également prisonnier Vitaly Tchernenko, si le besoin s’en faisait sentir. Il compte faire payer au gouvernement leur trahison et n’hésitera pas à lancer d’autres virus mutants si on ne l’écoute pas. Épilogue (2éme partie) : La JTF découvre des activités suspectes sur les Quai du West Side. Les trois factions travaillent ensemble et mutualisent leurs moyens pour ratisser les Quais. Nous découvrirons « la confessions d’Aaron Keener » Celui-ci est venu sur les Quais car il avait besoin de matériel et le centre de Manhattan a été complètement pillé. Ayant trahi les trois factions, il s’est volontairement manifesté pour qu’elles viennent le traquer. Et par la même occasion, que la JTF et Nous venions les traquer à notre tour. Aaron Keener a réussi à quitter l’île de Manhattan, il a trouvé un personne à corrompre et celle-ci lui a fait quitter la ville. Voici la transcription de son dernier message intitulé « Adieu » : « Et maintenant je disparais. Tout un monde m’attends dehors, à moi de le croquer à pleine dents. Vous comprenez peut-être comment je m’y suis pris. Peut-être décideriez-vous un jour de faire la même chose, quand vous serez lasser de vous battre sans cesse pour des gens qui n’en valent pas la peine. Quand ce moment arrivera, nous pourrons peut-être de nouveau travailler ensemble. Une dernière chose. Si jamais vous quittez cette île, ne me cherchez pas. Quand j’en aurai besoin, c’est moi qui vous trouverai. »
  2. 3 points
    Et si on mettait en place ce qu'on a prévu les amis. On pourrait par exemple, profiter de cette soirée pour tester quelques formations qui sont notées dans le Gdoc. A discuter au moment T Aller gogogo! Page d'inscription google doc: https://docs.google.com/spreadsheets/d/1NUvk6AmkPKniwBmA6sbmuZo1AiBOkiEot0XFfm0_ozs/edit#gid=578994388
  3. 3 points
    On me signale que les liens familiaux cheloux (sans aucun jugement de ma part bien sûr) sont réservés à la section FF14.
  4. 3 points
  5. 2 points
    Vidéo très intéressante et qui donne bien envie. Par ailleurs les séquences de gameplay sont en 4K donc ne pas hésiter à passer la vidéo en 4K histoire d'avoir un meilleur rendu ! A noter que la vidéo a 7 mois, à l'époque ils n'avaient encore rien annoncé concernant le PvP (cf mon autre topic)
  6. 2 points
    Massive Entertainment, Ubisoft, de nos jours...
  7. 2 points
  8. 2 points
    Je crois que ce que je préfère dans PoE c'est sa capacité à mettre 3h pour faire la pré-attribution pour un patch de 2.2Mo ...
  9. 2 points
    1 Rep de pâtes Carbonara pour enchaîner sur un petit marathon café au Lait pour ma part hier. Ce soir ça va être Riz + Saucisse knacki avec oignon et crême fraîche histoire de changer et de travailler mon endurance. Wait trompé de thread ?
  10. 2 points
    « Un jeu pour les fans et les nouveaux venus... » C'est par cette phrase que démarrera chaque partie de Final Fantasy XV avant même le traditionnel logo de Square Enix (i.e SE) ou la page de menu d’accueil. Drôle de message, est ce que l'on veut nous convaincre de quelque chose ? La promotion du jeu nous l'aura dit longuement, ce Final Fantasy a été produit sur les cendres d'un plus ancien projet lié à la série Fabula Nova Crystallis (FFXIII et suite), et il aura fallut 10 ans pour nous sortir ce nouvel opus d'une des plus longue saga du J-RPG. Mon retour sur ce FF15 s'est basé sur la version « Edition Royale » qui contient le jeux de base (day 1), l'ensemble des DLC venant à compléter l'histoire et quelques ajouts plus mineurs de gameplay/cosmétique. Ce sera aussi la version définitive vue que la production a récemment indiqué qu'ils avaient abandonné la préparation des autres DLC annoncées et que l'équipe pour FF15 était dissoute. M'étant un peu renseigné sur les internets, j'ai commencé avant de lancer ma partie de regarder le long métrage d'animation FF15 – Kingsglaive (une sorte de pilote/épisode 0/préquel à l'aventure) : 1h50 d'animation assez magnifique, et plutôt sympa coté histoire (simplet mais honnête) qui permet de présenter cet univers mélangeant technologie contemporaine / magie / fantasy. Intéressant, nous sommes alléché par l'univers et ces enjeux. J'enchaine avec la mini série animée « Brotherhood Final Fantasy XV » 6 épisodes de 15 minutes servant à présenter le BG des 4 protagonistes de notre aventures. Nice. Bon jusqu'ici tout va bien, même si je ne suis pas forcément fan du cross-media (grosse mode chez SE ces derniers temps) avec toujours l'idée que si on le voulait on aurait pu grosso modo tout intégrer dans le jeux. Instant pitch de l'histoire : Le Prince Noctis (le héros de l'histoire) issue du petit Royaume d'Insomnia part en voyage accompagné de ses 3 amis et gardes du corps pour retrouver Dame Lunafreya, Oracle, pour l'épouser. Un empire expensioniste va passer par là et envahir Insomnia, mettant Noctis au rang de fugitif. Il devra retrouver Lunafreya et restaurer son Royaume. (bon jusque là ca ressemble à tout bon FF, on est un peu rassuré) Voilà, bon alors FF15 à mon avis ça vaut quoi. A noter en préambule : Métacritic : 77 *toussotte*pour faire simple on va commencer par lister ce qui va : concernant les graphismes : le moteur un peu vieillissant a encore de beau reste, et notamment loué pour sa gestion des lumières, les effets de lumières, de sorts ou d'effets (glace notamment) sont très beaux. La modélisation des personnage (surtout les principaux) est très fine, les visages notamment vraiment détaillés. La VF vraiment très travaillée, mieux que la V Anglaise, avec quelques voix célèbre dans le monde du doublage (dont Brigitte Lecordier) Un univers intéressant, il faut souligner le choix assez casse-gueule d'avoir fait une monde qui ressemble pour beaucoup au notre, très 21ème siècle. Sur ce monde y ajouter cette magie et technologie toute FF, compliqué, pas parfaitement maîtrisé mais intéressant. L'idée de base ce cette histoire même si pas très original (en tout cas très Shakespearienne donc finalement déjà vu 30 fois) mais peu exploitée dans le jeux vidéo. Adulte Les 4 héros, bien qu'en première approche assez caricaturaux, leurs échanges sont plutôt sympas, un des rares bons points dans la narration Les chocobos (:p ) Voilà c'est tout. Pour tout le reste, circulez y'a rien à voir ! FF15 c'est le jeux qui vous vend du rêve mais qui (pour citer Coluche) n'a pas un échantillon sur lui. Le premier point qui tâche, c'est bien évidemment que la narration est quasi inexistante, absolument pas maîtrisée, même Ridley Scott dans ses pires moments (désolé pour les fans de Ridley Scott) ne se rate pas autant. La liste d'incohérence, de pure « What the fuck » d'écriture qui ne va nul part est tellement longue qu'elle est finalement la nature même de cette histoire... un non sens. Quelque morceaux choisis : Pour réparer notre hors-bords (de luxe ok, mais sommes toutes très classique), nous avons besoin d'une pièce que ne se trouve nul part (??) et qui est fait dans un minerais ultra rarrissime : le mithril (??). Il faudra donc aller dans des ruines (en plus super gardé par l'Empire) pour trouver ce minerai. Tout ça pour une putain de pièce de hors-bords... on est gentil, ademettons, allons-y. Une fois le donjon vidé et le mithril trouvé la mercenaire qui nous accompagnai, prend l'initiative de nous rammenez en vaisseau à une ville proche (merci, c'est sympa ma grande, tape m'en cinq tu verras la fève!) et là BIM... fondu au noir, et une voix off qui nous dit « oh là là y'a un problème à la centrale » .. ?? et nous voilà donc sans plus d'explication 5 sec après, seul habillé en combinaison de cosmonaute anti radiation à chassez des monstres dans un réacteurs nucléaires. Bien évidemment sans explication. La scène (moins de 5 min) finie, on a droit à un petit merci et voilà … sans transition passons à autre chose. Alors que nous roulons sur une route vide (comme tant d'autre), un gars de l'équipe nous indique qu'il a eu des infos (on ne saura jamais comment) que la forteresse tenue par l'Empire là bas au loin est tenue par un Général qui a des infos « Super Importantes », on est pas chiant, on lance du coup une petite mission d'infiltration pour aller choper le gars. La mission réussit, et le Général capturé, nous sommes heureux de cette mission sans accro. Noctis se retourne donc pour passer un coup de téléphone (20 sec environ), en raccrochant nous apprenons que « ah ben pas de bol le Général s'est enfuit, on rien pu faire, c'est rageant », tu m'étonnes. Fin de la séquence, circuler, aller hop ! Donc voilà toute l'histoire est absolument construite par des ratons-laveurs sous LSD un jour de plein lune. Au bout d'un moment, perso j'ai arrêté de réfléchir et du coup les rares moments un peu maîtrisé sont tellements noyés par ce trop plein de foirage que ça déborde. Le méchant, est méchant (c'est déjà bien cela dit), finalement on se fout de savoir pourquoi. On finit par sauver le monde (je résume grossièrement pour ne pas spoiler), youpi, merci au revoir Bon 2ème point malgré ce que j'ai dit dans les bons cotés : le jeux est moche : les textures sont à la truelle, la direction artistique est très globallement aux oubliettes : des plaines rocheuses désertiques, quelques valons un peu forestier, rien de bien fantastique, à l'occasion une structure un peu originale mais pas de « woualala » qui sort. En tout cas on est que très rarement subjugué par ce qu'on peut voir, parce que il faut reconnaître : l'herbe, les autoroutes, les stations-services et les pilonnes électriques, ça ne fait pas bander grand monde. Toute l'énergie de la DA a été mise dans la création de la ville d'Altissia, franchement jolie là pour le coup mais bon vous n'y resterez que 20 min dommage. Le pire c'est qu'une idée du gameplay est d'allée prendre des photos de vues sympa... sauf que le plus souvent franchement les vues sont à chier. Pour aller avec la DA : le level design, globalement très pauvre, avec notamment des donjons couloirs, des maps pas très inspirés (et vide). Triste. Le gameplay : J-RPG oblige et FF en particulier on s'attend à un gameplay intéressant, on nous avait promis du renouveau sur ce 15ème opus. Les combats en temps réels sont brouillons, les PJ et PNJ se marchent dessus, la caméra n'est jamais à sa place. Il suffit de spamer la touche de frappe et éventuellement faire 2-3 galipettes pour s'en sortir. On boira 2-3 potions et hop c'est repartis. Tous les adages des anciens FF ont disparus, le pire affront étant la magie qui se limite à des grenades (frendy fire inclus … domage quand on ne commande qu'un seul des 4 guguss) de feu, foudre ou glace. C'est ennuyeux, rarement intéressant, souvent frustrant. Les autres guguss parlons-en. Nous sommes 4 dont un personnage (le plus souvent Noctis le héros) jouable. L'IA est assez aux fraises, et surtout le pathfinding oublié le long de la route : un ascenceur ou un excalier est souvent insurmontable pour vos compères (ce qui m'a fait pensé à Clap Trap dans borderlands pour ceux qui ont la ref) et vous vous retrouvez un peu plus loin seul face à une horde de monstre sans comprendre ce qui arrive (ils avaient pas trouvé comment monter les marches ces couillons). Encore un dernier point (après promis j'arrête) : les quêtes annexes. Toute la première moitié du jeux, on vous vend de l'open world. La zone est assez vaste, vide et les quêtes FedEx vont en effet pouvoir s'echainer à la pelle, du coup si vous avez du courage pour les quêtes sans intérêt vous aurez droit … à vous mordre les doigts car le jeux est tellement simple que trop leveller est la garantie de rouler sur le reste du jeux et un ennui mortel garanti. Les récompenses sont en plus globalement sans intérêts et n'apporte que peu de contenu sur l'histoire (faut quand même pas déconner). Alors la 2eme partie de ce FF est pour le coup un rail (au sens propre du terme on fait la moitié des derniers chapitre dans un train), on prend moins de risque mais à quel prix. Je m'arrête là sur les « petits trucs qui fâchent » la liste est longue. Je vous épargnes, les temps de chargements à rallonge / les déplacement sur la map pénibles / le campement. Les points de compétences peu utiles. Voilà alors en conclusion, je ne vous dirait si je pense que FF15 est un bon ou un mauvais jeux. La question est plutôt : FF15 est il un jeu vidéo ? Personnellement je pense que non c'est au mieux une démo ou une pre-release payé à prix fort. Car le jeux était initialement à 60€ + 4-5 DLC toutes payantes (un comble ! Elles sont sensés combler les trous dans un jeux pas finit), au final le grand gagnant : Square Enix. Ayant acheter l’intégrale pour 14,99€ la pilule passe encore. Je crois que ce jeux est sorti uniquement pour absorber les investissements faits dessus depuis 10 ans... 10 ans ? Pour une démo de stagiaire ? Ouai 10 ans, mais ils ont fait quoi pendant 10 ans ? Car en plus la concurrence sur le domaine du J-RPG est rude, et la série Final Fantasy n'est plus hégémonique. Ils avaient sortis 2 cartes jokers par le passé d'une part FF13-2 et FF13-LR pour s'excuser du FF13 puis le reboot de FF14 qui avait mérité cet effort réussit. SE nous montrait à l'époque qu'ils en avait encore sous le capot. Mais là, ils vont finir à des années lumières de la concurrence. Mais alors, je m'interroge, comment ce jeu peut-il être aussi bien noté ? Car je ne vous cache si je me suis fait des ulcères à le finir c'est parce que je croyais naïvement qu'il y aurait une lumière, un moment de grâce quelque part. Que dalle mon vieux, monte là dessus tu verras la mer ! Gros travail marquetting pour attendrir une presse peu spécialisée ou trop tendre ? Honnêtement je ne sais pas. J'ai même vu des commentaires sur Metacritic de type qui n'aime rien dans le jeux mais qui met un 70 %. Hallucinant. FFXV n'est pas « un jeu pour les fan et les nouveaux venus » c'est un objet fait pour les actionnaires et investisseurs de Square Enix. Passez votre chemin, je ne recommanderais pas ce FF même à mon pire ennemi. (voilà désolé vous avez le droit de me détester pour cette page, bisou - Jon)
  11. 2 points
    Il suffit que je reçoive pour je ne sais quel raison la newsletter pour que je me reconnecte sur le fofo. 2 ans et demi après ?! Bonjour je me suis paumé.
  12. 2 points
    Oui il faut l'avoir pré-commandé. Je vais jouer ce weekend et je vous dirai ce que j'en pense.
  13. 2 points
    Yo, Le projet avance, on vient de créer plusieurs équipe, dans le roster veuillez notez les équipes qui vous intéresses en dessous de vos rôles. Pour l'instant chaque équipe est marqué comme non validé pour la ranked, elle sera OK une fois testé en QP par son roster titulaire. Les équipes validé seront présenter sur le forum comme ça tout le monde pourra suivre notre progression IG Sous chaque équipe on ajoute des notes qui devront être respecté lors des games. A venir: -Une petite charte de l'équipe à respecter pour les matchs en ranked -Une fiche de personnage avec les assignations pour chaque équipe
  14. 2 points
    Hop hop hop, du neuf ! Après discussions le poste est désormais pourvu et c'est @Sarek qui va s'occuper de tout ceci Les premiers topics devraient arriver prochainement et je sais qu'il a eu d'autres petites idées intéressantes liées à tout ça !
  15. 1 point
    Pour moi ça se finit début mars, 3 mois normalement une league, et elle a commencé début décembre.
  16. 1 point
    "- C'est pour un dépôt ? - Non, je crois que nous allons passer directement au retrait." Les cinéphiles reconnaîtrons.
  17. 1 point
    Ne pas hésiter à utiliser le calendrier du fofo aussi, il fait globalement le taf
  18. 1 point
    Oui je me doute bien, je signale juste ma disponibilité après on verra ce soir qui fait quoi. Mais je suis clairement pas prêt pour du tryhard. Faire de mon mieux et être concentré y a pas de problème mais je ne maîtrise pas assez le jeu pour venir vous déranger dans une optique de progression.
  19. 1 point
    Feedback de Dragon's Crown Pro sur PS4 ! Metacritic : 80% Durée de vie moyenne : 15-20h pour terminer le jeu en mode normal et + de 90h pour tout clean Genre : Beat them all en side-scrolling Comme d'hab on attaque avec l'un des trailers officiel Alors Dragon's Crown Pro qu'est-ce que c'est ? C'est un beat them all en side-scrolling, pour ceux qui ont connu, ça me fait pas mal penser aux vieux Golden Axe (exemple ici) couplé à du RPG. Il est sorti en 2013 sur PS3 et PS Vita pour ressortir en mai 2018 dans une version PS4 offrant des graphismes plus fins (en 4K) et une bande son réenregistrée (avec un orchestre symphonique). Dans ce dernier vous choisissez parmi 6 classes très différentes (Nain, Elfe, Magicien, Sorcière, Guerrier, Amazone) qui disposent chacune d'un gameplay qui leur est propre et de talents associés. Une fois votre classe sélectionnée, vous débarquez en ville, qui va vous servir de hub, et vous vous lancez dans de nombreuses missions (quête principale et missions annexes) jusqu'au boss de fin (wep, pas plus compliqué) De nombreuses zones sont disponibles et proposent toutes 2 chemins, le second (plus compliqué) se débloquant une fois le jeu en mode normal terminé. Chaque chemin mène à un boss de zone différent. Il faut compter grosso modo 15 minutes pour clean une zone de difficulté adaptée. A la fin de chaque zone vous avez 2 possibilités : continuer l'aventure (dans une autre zone) ou rentrer en ville. Si vous continuez vous obtenez un bonus (score, loots, argent...) pour la prochaine zone mais vous ne pourrez ni réparer votre stuff (ou recharger vos compétences spéciales), ni récupérer l'argent et les loots acquis jusqu'à présent. Car oui, comme indiqué plus haut, il y a une grosse composante RPG, ainsi on retrouve les éléments habituels à savoir : un niveau de personnage, différents items avec des bonus aléatoires dessus (et une durabilité), de l'argent, des consommables, des talents/compétences et bien sur des quêtes... Bref le grand classique du RPG Je disais donc, en fin de niveau il est possible de rentrer en ville et par la même occasion identifier/conserver/revendre les items trouvés, obtenir l'XP/l'argent accumulé ou encore rendre des quêtes. En ville vous trouverez différentes zones dont : L'une vous permettant de ressusciter des compagnons d'armes trouvés au gré de vos pérégrinations (sous forme d'ossements) afin d'obtenir des bots alliés pour vos prochaine sorties. A noter que, le jeu étant multijoueur, il est possible de ressusciter des joueurs afin de les transformer en bots, vous obtiendrez ainsi des bots disposant du stuff et des compétences du joueur dont vous avez trouvé les ossements, concept sympa (on retrouve un peu la même genre de chose dans Nier Automata, en grandement simplifié car il n'y a aucune conservation du stuff et des compétences du joueur) ! Vous pourrez aussi d'obtenir certaines bénédictions pour votre prochain run. L'auberge vous permet, quant à elle, de préparer votre groupe en configurant les 3 slots qui s'ajoutent au votre. Ainsi vous pouvez décider de partir seul, avec un seul bot, deux ou trois ! Ou bien encore partir avec des bots mais préciser que des joueurs peuvent prendre leur place (si vous activez le mode online). Une échoppe vous offre la possibilité de réparer votre stuff, d'acheter certains consommables ou bien encore d'identifier du stuff obtenu. La guilde est l'endroit préféré des aventuriers en mal d'aventures, vous trouverez là bas de nombreuses quêtes annexes qui permettent d'obtenir de l'expérience et des points de compétences ! Les écuries vous permettent de choisir vous même, moyennant finance, la zone de votre prochain run, en effet c'est aléatoire une fois le jeu terminé. Il y a d'autres petits endroits davantage liés au scénario et dans lesquels vous ne reviendrez pas forcément par la suite. Est présent aussi, une sorte de labyrinthe à niveaux dans lequel vous ne pouvez pas revenir en ville avant d'atteindre certains paliers. Pas encore trop farmé ce truc donc je vais éviter de m'étaler dessus, mais ça a l'air cool ^^ On ajoute à ça la présence de runes disséminées un peu partout dans le décor des différents tableaux traversés, runes activables et offrant des bonus divers et variés en fonction de vos choix (il faut coupler 3 runes pour obtenir quelque chose). Et bien entendu le multijoueur, qui arrive assez tardivement dans votre progression, et qui vous permet donc de rejoindre (ou d'être rejoint) par du pickup ou vos amis. C'est clairement plus fun qu'en solo et bien évidemment il est possible de faire du multi local Voilà en gros ce qu'est Dragon's Crown Pro, du beat them all à l'ancienne couplé aux codes RPG habituels Je vous laisse avec la liste habituelle des points positifs/négatifs ! Points positifs DA exceptionnelle, le jeu est entièrement dessiné à la main et offre des décors à couper le souffle... Le tout sublimé par la 4K car oui cette version est en 4K sur PS4 Pro ! Mention spéciale aux dessins obtenus après validation des quêtes, de véritables œuvres d'art réalisées par de nombreux artistes Une BO toute aussi folle (à écouter ici) surtout dans cette nouvelle version avec un orchestre symphonique (l'ancienne version est aussi disponible IG). Un mélange beat them all / RPG qui fonctionne bien. On prend un réel plaisir à annihiler les mobs présents dans les différentes zones puis à faire progresser son personnage via les items obtenus et les compétences débloquées. Une durée de vie conséquente, comptez 15-20h pour terminer le jeu en mode normal et environ 90h pour le refaire dans les deux niveaux de difficultés supérieurs ! A noter qu'il ne faut pas refaire tout le scénario, juste une partie (la plus intéressante), ce qui permet ainsi de pousser la chose sans avoir l'impression de se retaper l'histoire. Le grind est bien présent mais il n'est clairement pas repoussant, bien au contraire ! Il faut dire que le format proposé par le jeu au travers de différentes petites zones que l'on peut enchainer, convient bien à qui souhaite faire des petites sessions de farm ^^ Pas mal de réglages, notamment pour configurer son équipe, son stuff (possible d'avoir différents sets utilisables et changeables entre chaque niveau), ses items... Pas mal de réglages au niveau des options aussi. Des strats pour certains boss ce qui ajoute un petit plus De la coop locale et online, de quoi contenter tout le monde ! Le jeu est traduit en français (avec voix en japonais ou en anglais), ce qui n'était pas le cas de la version originale ! C'est d'autant plus une bonne chose car il y a énormément de lore, chaque quête propose en effet une petite histoire avant et surtout après validation. Le jeu est cross play / cross save, vous pouvez donc y jouer sur PS3/Vita/PS4 et reprendre votre partie sur n'importe laquelle de ces consoles. Bon perso cela ne me concerne pas mais je sais que certains l'ont sur PS3/Vita et il est donc possible de jouer avec eux en étant sur PS4 ou, pour eux, de continuer leur partie sur PS4 s'ils achètent la version PS4. Points négatifs Gros soucis de lisibilité dès lors qu'il y a pas mal de monde à l'écran (mobs + bots/joueurs + vous), souvent on ne sait plus où l'on est 😕 Histoire basique, elle fait le taf mais c'est tout. Le mode online n'est pas accessible dès le départ, à tel point que si vous ne vous renseignez pas sur le jeu vous pouvez même penser qu'il n'existe pas Beat them all oblige, nous ne sommes pas dans un jeu de combat et par conséquent préparez-vous à spammer régulièrement les mêmes attaques + votre ou vos compétences spéciales (qui ne peuvent pas être utilisées autant que souhaité par run). Très très très très très très très très très répétitif, mais c'est le genre qui veut ça. Voilà voilà, je pense avoir tout dit, j'ai tenté un peu d'expliquer ce qu'était le jeu au début car bien souvent c'est évident, mais ce titre étant moins connu que les autres, je me suis dit que ce serait pas plus mal Actuellement je suis en train de farmer le hard mode (second niveau de difficulté sur trois donc), je fais des petites sessions de temps en temps et mon niveau augmente petit à petit, mon objectif étant d'obtenir suffisamment de trophées (platinage beaucoup trop long...) pour être grade A sur PSN Profiles. A voir si j'arrive à avoir le courage de farmer encore et encore ^^ J'ai véritablement bien accroché au jeu, je ne connaissais pas du tout et la dernière fois que j'avais joué à un jeu de ce genre c'était justement Golden Axe, quand j'étais gamin (bon, peut être d'autres entre temps mais c'est surtout lui qui ressemble le plus à Dragon's Crown Pro) C'est le genre de jeu qui peut être ressorti quand des potes passent à la maison, histoire de faire une session en coop locale ! A noter que je m'étais acheté l'édition Battle-Hardened qui propose le jeu dans un steelbook magnifique tout en relief Bref, si vous aimez exploser des mobs pendant des heures dans des décors qui en jettent ainsi que stuffer/optimiser votre perso à chaque run, c'est clairement un jeu fait pour vous (et qui risque de vous bouffer pas mal de temps si vous vous engrainez dessus) Prochain jeu : Far Cry 5 sur PC logiquement
  20. 1 point
    "Histoire de reprendre en douceur" qu'il me dit! T'as quand même un sacré niveau, GG
  21. 1 point
    Ajout de la newsletter du mois de janvier 2019
  22. 1 point
    On va dire que le problème c'est le ravin en terme de cardio déjà ...
  23. 1 point
  24. 1 point
    Très belle initiative ! J'aimerais beaucoup faire partie de l'aventure mais je n'ai pas un temps de jeu suffisamment régulier et fixe pour rejoindre un team de 6. C'est dommage parce que la soloQ me fait péter des cables. Je vais suivre votre avancement en tout cas ! Par contre, y'a de fortes chances pour que la compo GOAT vous puissiez l'oublier, faudra voir une fois le prochain patch live, mais avec le nerf armure et le boost Reaper, je crois bien que la GOAT c'est fini ! Vous êtes tous autour du même rank actuellement ? La moyenne se situe à combien ?
  25. 1 point
    T'inquiète gros, je penserai à toi en allant chercher les petites perles obscures pour qu'on puisse être 2 à en parler.
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+01:00
  • Newsletter

    block_newsletter_signup

    Sign Up
×